Dazzled Way


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Never let your feelings get you down... [Pv.]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mer 19 Nov - 7:10

    Une boîte à surprise, vous dites? C'était très bien dit. Lui-même, parfois, n'arrivait pas trop à se comprendre. Il pouvait se montrer sarcastique et vous faire croire qu'il se foutait carrément de vous pour, ensuite, se montrer très gentil, généreux, ou, au moins, un minimum sympathique! C'était justement ce qui était arrivé avec Haylei. Quand il l'avait vue au bar, il ne l'avait pas abordée de manière très... Gentille ou polie. Par la suite, il se mit à flirter avec elle tout en étant sarcastique. Qand ils sortirent du bar, il se montrait légèrement vulgaire, un peu obsessif et, bien qu'il blaguait tout en étant sérieux, il flirtait très clairement avec la belle Haylei. Maintenant qu'ils avaient encore beaucoup d'heures à passer avant que leur vie ne reprennent un cours normal, Brody ne se sentait pas fatigué du tout et il avait quelques idées derrière la tête afin de garder miss Jones tout aussi éveillée.

    Quand elle répondit à sa question, « Tu me fais confiance? », par un hochement de tête, un grand sourire se traça sur les lèvres du jeune homme visiblement sastifait par cette réponse. Il ne perdit donc pas une seconde afin d'entamer les phase un de plan. Brody mentionna à Haylei de rester là, qu'il ne serait pas long et qu'elle pouvait s'asseoir, se mettre à l'aise. Puis, le jeune homme disparut dans perdre de temps dans une des portes qui se trouvaient dans le couloir. La porte en question menait à sa chambre qui, en fait, comportait un lit légèrement plus grand que le lit simple qu'il avait mentionné plus tôt. Toutefois, on ne pouvait pas nécéssairement appelé ça un lit double. C'était un compromis entre les deux; un lit pour un couple amoureux ou un lit pour une personne seule qui prennait beaucoup de place... Brody fouilla dans quelques tiroirs afin de trouver l'objet de ses désirs. Un soupire s'échappa de ses lèvres, en guise de satisfaction. Il retourna donc au salon où se trouvait toujours la jeune femme. Une cravate bleue à la main, Brody se positionna derrière et placa l'acessoire devant les yeux d'Haylei lui bloquant ainsi la vue. Tout en faisant très attention pour ne pas que ses cheveux soient pris dans la boucle qu'il était en train de nouer, il fixa la cravate en place. Elle serait utile pour garder le secret ... Secret.

    - Ne t'en fais pas, tu ne risques rien. Toutefois, je vais être honnête avec toi. J'avais prévu te séquestrer dans le sous-sol et te tuer, mais, finalement, je t'aime bien alors je vais te laisser vivre ...

    Brody rit, amusé par ses blagues qui auraient très bien pu effrayer Haylei. Il s'absenta à nouveau. Cette fois, il ne partit pas très loin, mais il faisait une tonne de bruit. Il fouillait dans un garde-robe qui rangeait des tas de trucs. Dont les deux paires de patin qui ferraient son bonheur. D'abord, il trouva sa paire de patin à lui et, ensuite, il parvint à mettre la main sur les patins de sa mère. Brody n'avait aucune crainte, il était certain que les patins seraient de la bonne taille pour les pieds d'Haylei. Il s'emparra aussi de son sac de hockey qui datait de l'époque où il pratiquait ce sport. Il mis les deux paires de patins dans le sac et retourna dans sa chambre afin de prendre une de ses chemises à carreaux. L'approchant de son nez, afin de vérifier qu'elle était bel et bien propre, Brody fut surpris de sentir, mélangée au parfum du détergeant à lessive, l'odeur de son parfum. Peut-être qu'après tout, elle pourrait l'avoir sa romance digne d'Aladdin...

    Allant retrouver la blonde qui, sagement, ne posait pas de question au grand étonnement de Brody, il lui dit qu'ils pouvaient partir. Il avait sa chemise à la main et le sac contenant les patins sur l'épaule. Une patinoire se trouvait à proximité de sa maison et il savait comment y entrer même si l'endroit était vérouiller après minuit. Main dans la main, ils se rendirent à la patinoire. Aucun problème à l'horizon. Après avoir eu quelques difficultés à pénétrer dans le bâtiment, Brody guida la belle jeune femme jusqu'au banc le plus près. Avant de la faire s'asseoir dessus l'objet, il lui enfila sa chemise. L'air était toujours plus frais dans l'aréna. Logique... Après qu'elle fut assise, il enfila rapidement ses propres patins puis, Brody procéda à lui enfiler les patins. Quand il commença a les nouer, il eut un petit rire. Elle devait avoir deviné ce qu'ils faisaient...

    - Je crois que le bandeau ne sert plus à rien, tu peux l'enlever...

    Brody ignorait toutefois si Haylei allait lui arracher la tête ou lui tomber dans les bras... Mais, il s'était dit que peut-être elle avait besoin de patiner sans penser à rien, du moins sans penser aux compétitions, aux olympiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mer 19 Nov - 7:37

Si Brody ne commençait pas à s’endormir, Haylei, elle commençait à cogner des clous… Ou du moins, c’était ce qui s’était passé dans le bar… Elle était seule et parlait, elle avait beaucoup marché et même changer de souliers. Haylei était donc plus réveillée mais pas assez pour courir le marathon. Suite à son grand sourire, Haylei s’inquiétait un peu… Il avait une idée en tête et ça paraissait, un peu trop même, ce qui ne rassurait pas totalement Haylei… Il détacha sa main de la sienne, Haylei attendait donc dans l’entrée en regardant le salon, la télévision, un canapé, tout ce qu’il y avait de plus normal pour une famille. Haylei se demandait s’il avait des frères et sœurs, peut-être… Après tout, elle, elle avait bien Ryan… Malgré le fait qu’il lui avait dit de s’installer, Haylei restait sur ses gardes, elle ne bougeait pas mais observait tout ce qui pouvait être louche… Le plus louche qu’elle avait cru apercevoir était une petite statue de Marie… Bon, banal.

Lorsqu’il revint avec une cravate bleue, elle était un peu intriguée pour tout vous dire mais lorsqu’il lui bloqua la vue : aucun soucis, elle comprenait l’utilisation de la cravate. « Ne t’en fais pas, tu ne risques rien. » Haylei tentait de se dire qu’elle n’avait rien à craindre, elle n’avait pas non plus aperçu d’escaliers… Ni de couteau, tout était correct. «Toutefois, je vais être honnête avec toi. J'avais prévu te séquestrer dans le sous-sol et te tuer, mais, finalement, je t'aime bien alors je vais te laisser vivre ... » Le sang d’Haylei s’était glacé dans ses veines et elle n’arrivait plus vraiment à avaler… Lorsqu’il se mit à rire, elle se décontracta. Ouf. Là, il cherchait quelque chose et ce n’était pas avec la plus tendre des méthodes… Elle restait debout, sans trop comprendre. Elle venait à l’instant de perdre un sens et elle venait tout juste de comprendre que si elle perdrait un sens, le pire qu’elle pourrait perdre était la vue… Des tas de questions passaient dans la tête d’Haylei. Lorsqu’il lui dit qu’ils pouvaient partir, Haylei tenta d’ouvrir la porte pour finalement manquer de tomber, Woah. Minute. Elle tenta de reprendre son équilibre rapidement pour ensuite marcher, il lui reprit la main et Haylei le suivait, elle n’avait aucune idée… Elle se demandait même ce qui arriverait, elle avait toujours son téléphone portable dans son sac à main, bon, d’accord, il n’était pas rechargé mais quand même, ça la rassurait un peu.

Il pénétra dans un bâtiment qui semblait dense, lorsque la porte se refermait derrière eux, Haylei se demandait où ils étaient. Puis, lorsqu’il l’assied sur un banc, Haylei était intriguée… Mais elle sentit quelque chose l’entourer, une chemise d’après l’épaisseur. Ça ne pouvait pas être un manteau d’hiver en tout cas, ils étaient en Floride. Assise, elle attendait patiemment. La patience est une vertue et Haylei Jones l’avait compris! Puis, il lui retira ses chaussures pour glisser ses pieds dans le patin… Elle reconnut cette sensation et un sentiment de soulagement l’envahit. Puis lorsqu’il lui dit qu’elle pouvait retirer le bandeau, elle prit une bonne inspiration et retira la cravate qu’elle garda en main… Elle avait eu le temps de dégriser à force de marcher, elle ne sentait presque plus l’alcool.. Haylei regarda autour d’elle puis un grand sourire apparu sur son visage… Lorsqu’il termina de nouer les patins, Haylei se leva, elle lui prit la main pour ouvrir la porte et s’engager sur la glace…

C’était quelque chose! Haylei se sentait revivre. Elle patina jusqu’au milieu de la patinoire lentement pour tourner sur elle-même et sourire. Ça lui faisait du bien, d’être là. Avec lui. Elle se rapprocha de Brody qui était venu la rejoindre puis elle l’enlaça doucement…


- Merci… C’est vraiment… Génial.

C’était tout ce qu’elle avait à dire. Elle se décolla de lui puis s’étira un peu, les jambes, les bras … Le cou. Haylei patina quelques instants puis même si elle savait que c’était risqué, elle tenta un double boucle piqué… Puis elle se rapprocha de Brody, quelques secondes après sa réception… il avait compris ce dont elle avait besoin mais elle n’aurait pas su le dire…

- C’est vraiment gentil de ta part… Envie de faire quelques tours?

Elle lui prit la main doucement, sans même attendre sa réponse pour lui faire faire des tours de patinoire à ses côtés, vu de loin ça pouvait être perçu comme un rendez-vous mais ça n’en était pas un, c’était que pour leurs plaisirs, vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Jeu 20 Nov - 6:16

    Bien sûr que c'était '' vraiment... Génial.'' Même que génial était le mot qui décrivait le mieux notre cher Brody! Un soupire de soulagement glissa hors des lèvres du jeune homme quand il eut la confirmation qu'Haylei était heureuse. Il l'observait pendant qu'elle s'amusait tout en effectuant quelques tours sur elle-même au milieu de la glace. Quand elle vint l'enlacer, Brody sourit tout en entourant un de ses bras autour des épaules de la jeune femme tandis que l'autre main s'était posée sur le derrière de la tête d'Haylei, ses doigts s'entremêlant à ses cheveux qui dégagaient un parfum agréable au nez de Brody.

    Un énorme sourire de satisfaction s'affichait sur le visage du jeune homme quand Haylei tenta un double boucle piqué... qu'elle réussit. Elle était faite pour ce sport, cette discipline. Même vêtue de sa chemise beaucoup trop longue et large pour son corps menu par-dessus sa robe courte, Haylei avait beaucoup de grâce et d'élégance. Quand elle s'approcha de lui en lui demandant s'il désirait faire quelques tours de la patinoire, il accepta, évidement. En guise de réponse, il hocha la tête. En fait, son hochement de tête n'avait pas été très utile parce qu'Haylei n'attendit même pas sa réponse et lui avait déjà empoigné la main l'entraînant avec elle plus loin sur la glace.

    Brody n'arrivait pas à chasser son petit sourire enfantin de ses lèvres. Il patinait, il avait réussi à surprendre agréablement Haylei ... Quoi demander de plus? Il n'avait pas été sur la glace à patiner depuis un long moment, un trop long moment. Ses parents avaient décidé d'être plus sévère et, surtout, plus responsable étant conscients du danger que courrait leur fils s'il continuait à être actif de la sorte. À l'époque, Brody jouait au hockey ainsi qu'au football américain. Deux sports de contacts, deux sports où on s'essouffle beaucoup... Deux sports auquels Brody ne peut plus jouer selon les ordres du médecin. Avec ses amis, il n'avait pas vraiment l'occasion d'aller sur la glace pour seulement patiner. De toute façon, ça serait étrange de voir une bande de garçon se tenant les mains tout en effectuant de simples tours de piste...! Il en profitait donc maintenant qu'il était en compagnie d'une charmante jeune femme.

    - T'es peut-être douée pour faire tes petites 'pirouettes' sur la glace, mais je parie que tu tiens pas une seconde debout pendant un match de hockey!

    Brody avait dit le tout sur un ton très léger, très humoristique. Les deux sports étaient très différents et, pourtant, les deux demandaient de gros efforts physiques. Les yeux de Brody étaient rivés sur Haylei, mais son regard se détacha de la belle pour aller admirer la vieille patinoire avec un brin de nostalgie en lui. Ils avaient joué ces premiers matchs ici, il avait remporté son premier championnat ici... Il avait joué son dernier match ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Jeu 20 Nov - 6:40

    Alors qu’ils tournoyaient autour de la glace, Haylei s’amusait, de devant, de derrière… En tournant, tout y passait! La glace l’aidait à tout faire, elle se sentait dans son élément. Puis, elle refit quelques pirouettes en s’amusant… Si Haylei avait su que ce cher Brody était dans une prison en ce qui concernait les sports, Haylei se serait sentit coupable pour l’avoir entraîné avec elle… Ce n’était pas bien, du tout. Elle ignorait son problème cardiaque et dans un sens, c’était mieux ainsi. Lorsqu’il lui dit qu’elle était douée avec les petites pirouettes mais pas avec le hockey, une lueur apparu dans ses yeux… Elle se souvenait qu’Amanda et elle avaient essayé de jouer au Hockey avec leurs frères : rien de très concluant pour vous dire la vérité. Puis, ils s’arrêtèrent sur le bord, Haylei aurait pu continuer longtemps ainsi. Mais à la place, elle l’écoutait tout simplement… Puis, elle lui raconta une petite anecdote.

    - Avec Amanda, on s’est souvent entraînées pour battre nos frères mais finalement, ils ont su nous battre, rien de surprenant mais ce temps-là me manque, parfois… Mais pour en revenir à ton sujet; non, je ne tiendrais pas… Tout comme je paris que tu serais incapable de subir la pression olympiques avec les journalistes, la foule et les gens que tu aimes que tu ne tiens pas à décevoir… Tu t’es rendu si loin que si tu échoues, tu a l’impression que tout va te tomber sur la tête…

    Le nombre de trucs qu’elle avait fait avec Amanda s’élevait à un chiffre très haut… Puis les Olympiques, Amanda y était et Haylei l’avait entendu gueuler à tue-tête lorsqu’elle était en train de se préparer. Elle tremblait de tous ses membres et se sentait tellement nerveuse, elle avait même fait un saut qu’elle était impossible d’exécuter, le seul. Haylei était polyvalente.

    Elle reprit les mains de Brody pour l’amener patiner avec elle, elle reculait puis elle s’arrêta de façon très spontanée puis par envie, ou simple folie, Haylei posa un baiser dans le cou du jeune homme. Vous avez dit dérangée? Peut-être bien… Puis, elle avoua en toute sincérité…


    - Je suis contente de t’avoir vu ce soir

    Aussi étrange que ça pouvait le sembler, elle avait envie de le revoir… Probablement saoule mais tout de même… Lorsqu’ils étaient plus ou moins sobre, tout était plus agréable. Elle n’avait pas à l’insulter et lui ne lui lançait pas de vanne, ça faisait du bien de se reposer. Et elle apprenait en quelques sortes à le connaître ce soir et ce qu’elle savait de lui, pour le peu qu’elle savait la rendait heureuse.

    - Tu crois qu’on pourrait patiner jusqu’à tôt cette matinée?

    Elle était très proche de lui et elle fit un petit sourire, s’approchant encore plus, leurs lèvres se frôlaient presque. Haylei était consciente qu’elle l’allumait mais c’était un jeu qui lui plaisait... Et un jeu qui se jouait à deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 4:49

    C'était avec des petites attentions comme celle qu'il venait d'avoir en amenant miss Jones patiner après qu'elle ait décidé d'abandonner le patinage artistique, la compétition et les Jeux Olympiques de Vancouver. Madame Lennon serait bien fière de son fils. Pourquoi serait-elle fière? Tout simplement parce que, quand Brody était encore un petit garçonnet, elle adorait lui faire écouter ses films favoris. Qu'est-ce qu'il y a de si extraordinaire là-dedans? Eh bien, ces films, ils sont en noir et blanc et filmés à l'époque où, lors d'un baiser passionné, les acteurs collaient leurs lèvres tandis que c'était le reste de leur visage qui bougeait de gauche à droite donnant ainsi l'impression d'un fougeux baiser. Brody fut bien surpris lors de son premier baiser langoureux quand il découvrit que ce n'était pas la technique de l'époque. La bouche ouverte, les langues qui se touchent, ... On était loin de l'époque de James Dean! Madame Lennon adorait montrer à son fils comment être un gentleman. Un homme qui respecte les femmes, un homme de rêve, un homme à marier! Tout ça à l'insu de M. Lennon qui préfèrait voir son garçon faire du hockey.

    Brody s'était arrêté de patiner en même temps qu'Haylei. Elle s'adossa à la bande et Brody se positionna en face d'elle. Il plongea ses mains dans les poches de ses jeans tout en écoutant la jeune femme. Un grand sourire était sur ses lèvres quand elle racontait son annecdote et quand elle eut terminé, un laissa sortir le petit rire qui, poliment, attendait la fin de son histoire. Toutefois, son rire s'éteint en amenant son sourire avec lui quand elle se mis à qu'elle serait incapable de supporter la pression des olympiques. Elle avait raison, mais elle avait cette manière de dramatiser les choses. Enfin, peut-être pas dramatiser, mais une chose était sûre, elle alourdissait l'atmosphère un brin.

    - Tu veux rire? Bien sûr que je pourrais gérer tout ça! Je suis pas n'importe qui, hein! Faudrait quand même pas me sous-estimer...

    Brody lui fit un clin d'oeil et Haylei lui reprit les mains l'entraînant ainsi avec elle afin de patiner une fois de plus. Il s'amusait. Il allait un peu plus vite sachant très bien que la jeune femme n'aurait aucun mal à suivre le rythme. Le jeune homme fut pris par surprise et déstabilisé quand Haylei s'immobilisa brusquement. N'ayant pas ses réflexes très réveillés avec le feeling d'alcool qui lui restait dans le corps et l'heure tardive, Brody n'avait réussi à s'arrêter en même temps. Il avait donc glissé sur la glace jusqu'à ce que leurs corps se touchent. Haylei ne perdit pas de temps et déposa un baiser dans son cou. '' Je suis contente de t'avoir vu ce soir ... '' Brody lui répondit par un hochement de tête, comme si un mouvement de tête pouvait dire ''oui, moi aussi. '', et il posa ses lèvres sur le front, enfin, plutôt la tempe de la jeune femme. '' Tu crois qu'on pourrait patiner jusqu'à tôt cette matinée? '' Brody n'y voyait aucun inconvénient. Il espèrait seulement qu'ils resteraient assez sage côté efforts physiques et qu'il ne subirait pas de douleur dans sa poitrine.

    - Bien sûr. Si c'est ce que tu désires.

    Les lèvres d'Haylei frôlaient presque les siennes alors qu'il lui avait répondu ça. Brody avait attendu quelques instants, afin de voir si elle oserait faire quelque chose ou si elle attendait plutôt de voir sa réaction à lui. On dirait bien que c'était la deuxième option qui était la bonne. Brisant la petite distance entre leurs deux visages, Brody embrassa Haylei. Il baissait la tête afin d'être plus accessible à la jeune femme et il laissa une de ses mains prendre position sur la joue de la belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 5:13

    Si c’était Madame Lennon qui apprenait à Brody à être un gentleman, Haylei en faisait autant avec son frère aîné… Elle avait commencé à un âge relativement vieux mais Haylei était fière de ce qu’elle avait accomplit avec son frère… Lorsque c’est une femme qui le montre, ça semble plus simple… Elle sait vers où elle s’en va, elle comprend l’esprit féminin mieux que personne. Les parents d’Haylei n’étaient pas les parents les plus présents du Monde… Haylei comprenait très bien leur absence… La compagnie des parents se promenait partout à travers la planète… À l’heure actuelle, Mr. Et Mrs. Jones étaient censés être à Tokyo, au Japon.

    Lorsque ce cher Brody lui dit qu’il pourrait gérer tout cela, Haylei secoua la tête avec un petit rire en ajoutant doucement : « Je ne te sous-estime pas! » Haylei se mit à rire tout doucement. La jeune fille ne comptait pas vraiment organiser une course et elle irait plutôt doucement étant elle-même très fatiguée… Il était tard, bien entendu, ils avaient marché ce qui l’avait réveillée mais pour courir le marathon, non merci. À sa réponse, Haylei se figea : « Si c’est ce que tu désires. » Un long frisson la secoua. Peu après, elle avait allumé le feu. Hayl’ se fit embrasser mais elle ne le repoussa pas… Au contraire, elle prolongea le baiser pendant un moment pour se détacher de lui doucement. Elle se recula, pas par peur, ni par dédain, seulement, elle agissait selon ce qu’elle ressentait et tout ce qu’elle ressentait pour Dean n’était pas effacé le temps d’une soirée. Elle retrouvait ses esprits peu à peu mais elle ne savait pas quelle Haylei parlerait, était-ce celle qui manquait d’affection, qui aimait la compagnie d’un soir de Brody? Ou celle qui ne demandait qu’à écouter son cœur et partir vers Dean… Sauter dans le premier avion pour se rendre à Vienne. Non, ça ne se faisait pas. Un profond malaise la tenait. Et pire encore, elle ne se sentait plus trop bien, sans en savoir la raison. Elle mit sa main sur son ventre puis elle cru apercevoir quelques points devant elle, la tête lui tournait. Elle mit son bras en avant d’elle comme pour tenter de se rapprocher, on aurait dit qu’elle ne savait plus comment agir… La seule chose qu’elle cru bon de dire était « Bro… » BOOM! Haylei tomba inconsciente sur le sol… Problème.


[…]


    Je me réveillais un peu plus tard, il faisait jour, visiblement. Mon regard s’était posé aussitôt sur la fenêtre qui régnait sur la pièce. On aurait dit que j’avais dormi, longtemps, trop longtemps. Je n’avais pas de souvenirs en ce qui concernait ce qui s’était passé avant. Je me redressais doucement, j’avais une chemise carottée sur le dos, prise d’un mal de tête incessant, je me rallongeais de nouveau. Où étais-je? Difficile à dire… Je posais mon regard autour de moi, quatre murs, une porte… Les murs n’étaient pas blancs, je n’étais pas dans un hôpital, parfait. Lorsque je regardais autour, je vis Brody, allongé visiblement sur ce qui semblait être un fauteuil. Wow. Il lui manquait une partie… Tentant de reconstituer les faits, je poussais un petit soupir en ajoutant silencieusement : « Jésus, Marie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 6:14

    Même si elle ne l'avait pas repoussé, Brody voyait une différence entre maintenant et précédemment quand ils étaient dans les rues du Goddamn Door. Bien sûr, les deux n'étaient plus vraiment saouls et la fatigue semblait s'emparer petit à petit des deux jeunes gens. Après qu'Haylei se soit éloignée lentement de lui, Brody n'eut pas le réflexe de se rapprocher ou de reculer. Il n'eut pas vraiment de réaction. Après un moment durant lequel Brody s'était laissé aller à ses pensées et réflexions, il cligna des yeux afin de revenir à lui et Brody revint juste à temps pour entendre Haylei commencer à prononcer son nom, la première syllable. Il leva les yeux vers elle et la jeune femme s'écroula au sol, sur la glace.

    Sous le choc, Brody n'eut pas de réflexe immédiat. Il restait là, debout sans boucher ni même cligner des yeux. C'était comme si son cerveau n'arrivait pas à analyser ce qui se déroulait sous ses yeux. Il croyait presque qu'Haylei lui faisait une blague et il attendait tout simplement qu'elle se relève ou, du moins, ouvre les yeux. Brody ne mit pas énormément de temps à comprendre qu'il ne s'agit pas d'une blague. Sans plus attendre, le jeune homme se jeta au sol, s'agenouillant près du corps inerte d'Haylei. Sa main sur sa joue, il tentait de la réveiller. « Haylei... Haylei! Réveille toi, je t'en prie...» Aucune réponse. Le jeune homme sentait son coeur débattre comme jamais. Le stress peut être pire que deux heures et demi de hockey apparemment. Il ne tarda pas ressentir un pincement continuel dans sa poitrine. Que pouvait-il faire? Il ne savait pas ce qui lui avait prit tout d'un coup, avait-elle un problème de santé? Il n'en avait absolument aucune idée! Il se releva et patina le plus vite qu'il le pouvait jusqu'à la sortie de la glace, vers les estrades où son sac se trouvait. Il fouilla rapidement dans une des poches sur le côté et trouva sans peine son téléphone portable. Oui, depuis le début de la soirée, il traînait sur lui son cellulaire. Pourquoi il ne l'avait pas dit à Haylei quand le sien l'avait lâchée? Parce qu'il voulait qu'elle dorme chez lui... Comme quoi on ne peut pas vraiment changer la vraie nature d'un homme peu importe le nombre de films en noir et blanc qu'on le force à écouter!

    Il signala le numéro d'un de ses très bon amis. Tout en retirant à une vitesse impressionnante ses patins et il enfila ses souliers. Il avait une voiture et habitait près de chez lui. Brody savait que peu importe l'heure, il viendrait aider Brody. Il discuta moins de soixante secondes avec Jeremy et retourna voir Haylei priant pour qu'elle soit consciente à nouveau. Aucune chance. Quelques minutes plus tard, Jeremy fit son entrée dans la patinoire, il avait dû rouler bien plus rapidement que la limite permise. Un vrai ami. Le grand jeune homme aux cheveux noirs alla chercher le sac de Brody pendant que ce dernier se charga de prendre Haylei dans ses bras et de la porter jusque dans la voiture de Jeremy. Il la coucha sur la banquette arrière et prit position à côté d'elle. Jeremy au volant, il parti en direction de la maison de Brody. Le jeune homme, durant le trajet, enleva les patins des pieds d'Haylei.

    Arrivés chez lui, il alla la porter directement dans son lit tout en remerciant Jeremy qui devait déjà rentrer chez lui; il devait se lever dans trois heures afin d'aller travailler. Encore une fois: un vrai ami. Par la suite, Brody s'empara du téléphone et il signala le numéro des urgences. Il posa quelques questions et la dame lui suggéra de restrer près d'elle, si elle avait de la fièvre de la refroidir à l'aide de compresses froides et de lui donner de l'eau dès qu'elle ouvrirait les yeux. Elle était probablement déshydratée. Rassuré, il raccrocha après avoir grandement remercier la dame et parti au chevet d'Haylei. Il déposa un verre d'eau sur la table d'appoint à côté de son lit. Posant sa main contre son front, il découvrit qu'elle faisait de la température. Il suivit donc les conseils de la dame des urgences. Il prit place sur le fauteuil qui se trouvait dans sa chambre et le rapprocha du lit. Malgré les efforts qu'il faisait, Brody ne parvint pas à rester éveillé très longtemps. Il s'était donc endormi sur le fauteuil dans une position loin d'être confortable, mais c'était le dernier de ses soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 6:36

    Haylei n’avait aucun souvenir de ce qui venait de se passer… Elle ignorait même la nuit et la soirée… Tout ce qu’elle se souvenait était d’une vraie déprime. Elle avait demandé à un ami de venir la déposé au Goddamn Door puis qu’elle avait fait une dizaine de mètre à pied pour se rendre dans un bar… Elle buvait tranquillement son Martini, puis Brody était arrivé… Elle commençait à faire quelques liens sur ce qui venait de se passer mais tout restait vraiment flou dans la tête d’Haylei. Puis, ils avaient … ils avaient fait quoi? Haylei se souvenait d’avoir été sur une patinoire mais la suite était trop floue… Elle ne se souvenait en aucun cas d’avoir vu Brody s’inquiéter et même son ami… Un trajet en voiture, rien.

    Elle s’étira et se leva, manquant de voix, elle s’étira et prit le verre d’eau qui régnait près de la table de chevet, tant pis si c’était périmé ou les bactéries, elle s’en moquait. Elle avait soif… Un grand verre qu’elle but en dedans de 5 secondes! Haylei se sentait mal pour Brody, leur soirée de rêve avait tournée en cauchemar et elle se sentait coupable de le voir dormir sur un fauteuil qui semblait plus ou moins confortable. Elle jeta un coup d’œil au radio-réveil pour se donner une idée de l’heure qu’il était… Déjà 14 heures, elle n’était pas rentrée de la nuit, s’inquiétant soudainement pour son frère qui devait se faire du soucis… Elle réalisa qu’il avait dit qu’il passerait la nuit chez les Evans. Tant pis, il n’aurait qu’à dormir plus tard… Haylei se leva pour lever doucement le jeune homme et tenter de le porter vers son lit, heureusement, il n’y avait même pas un mètre qui séparait le lit du fauteuil.. Essoufflée comme si elle avait couru au dessus de 10 kilomètres, Haylei défit les couvertures et elle les plaça par dessus Brody, se sentant mal à l’aise. Il dormait encore, il n’avait pas eut une très grande secousse et il devait être fatigué de la veille… Haylei remarqua son lit simple et sourit avant de se glisser sur le fauteuil en regardant par la fenêtre à travers le mince store… Elle aurait pu faire la cuisinière mais elle n’y était que très peu douée, malheureusement. À la maison, ils avaient toujours eu un cuisinier donc pas de problème de ce côté là… Haylei se tourna vers Brody qui bougeait légèrement et qui venait tout juste d’ouvrir les yeux, elle murmura doucement « Bonjour… » Elle savait qu’elle devrait répondre à une panoplie de questions mais pour l’instant, tout irait bien. Le voyant se redresser, Haylei secoua la tête puis remonta les couvertures en s’étirant avec grâce pour le couvrir complètement, sauf au niveau de la tête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 7:13

    Le sommeil de Brody n'avait pas été trop réparateur. Il sentait les muscles de son cou qui s'étiraient lui apportant ainsi une douleur qui l'avait réveillé à quelques reprises. Ses rêves étaient tous plus insencés les un que les autres et, eux-aussi, avaient provoqué le réveil de Brody à quelques reprises. Il s'était d'abord réveillé à midi. Il voulait rester éveiller et continuer de veiller sur Haylei qui dormait encore, mais il avait un mal de tête qui l'empêchait de garder les yeux ouverts afin la lumière du soleil qui entrait dans la chambre par la fenêtre. Il avait réussi à se lever et marcher jusqu'à la salle de bain où il trouva, dans la pharmacie, un pot de tylénols. Il en prit deux qu'il avala avec un grand verre d'eau, assoiffé.

    Il venait à peine de se rasseoir sur le fauteuil qu'il tomba endormi à nouveau. Il était même dans un sommeil profond. Si profond qu'il ne se réveilla pas du tout quand, deux heures plus tard, Haylei réussit avec on-ne-sait-trop-qu'-elle-force à le lever du fauteuil et de le coucher dans son lit. Toujours endormi, il ne réalisait pas que son invité était réveillée et, après son malaise, il aurait préféré être là lors de son réveil pour prendre des nouvelles, poser des questions... Peu de temps après, son sommeil devenait de moins en moins profond. Brody commençait à bouger, murmurrer quelques mots sans sens logique. Par la suite, il ouvrit même les yeux. Son mal de tête avait diminué grâce aux pillules qu'il avait prit quelques heures auparavant. Haylei le regardait et le salua pendant que les évènements de la nuit passée revenaient à l'esprit du jeune homme. Le bar, les ruelles, la patinoire, le malaise, Jeremy, ... Il se redressa donc rapidement afin de poser des questions, de s'assurer de l'état de la jeune femme, mais Haylei l'en empêcha et tira les couvertures afin de les reposer sur le haut de son corps.

    Brody voulu d'abord tenter de se relever à nouveau, mais, d'après le regard d'Haylei, il jugea mieux de rester coucher. Elle tourna dos à son lit et s'apprêtait à faire quelques pas afin de s'éloigner du lit, mais Brody, retrouvant peu à peu le contrôle de ses réflexes, parvint à s'emparer de son avant-bras et il la tira avec juste assez de force pour qu'elle perde balance, de s'attendant pas à être tirée et en restant gentil pour ne pas la blesser. Haylei se retrouva à moitié sur le lit de Brody, à côté de lui, et l'autre moitié sur le jeune homme.

    - Ça va? Je veux dire, par rapport à hier... Tu te sens comment? Ça fait longtemps que t'es réveillée? T'as faim peut-être, t'as bu de l'eau?

    Ses paupières étaient toujours lourdes, mais il parvenait sans trop de peine à garder les yeux ouverts. Si elle avait faim, il pourrait lui préparer un déjeuner ou un dîner ... À moins qu'elle ne préfère partir. Après tout, ils n'étaient plus saouls, du tout, et on était le lendemain. La vie reprendrait son cours 'normal' et leurs chemins n'étaient pas nécéssairement très entreliés. Enfin, peut-être pas assez liés pour qu'elle décide de rester chez lui encore un moment. Sans même attendre une réponse de la part d'Haylei, le jeune homme enfouie sa tête dans le creu du cou de la belle, fermant les yeux, tout en posant un bras par-dessus son corps, l'empêchant de se relever si jamais elle avait prévoyait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 7:28

    Haylei ne dormait pas beaucoup, les Olympiques selon ses dires : elle s’habituait à un quelconque décalage horaire. Elle se couchait toujours très tôt pour se lever vers cinq heure et faire son entraînement quotidien, chose qu’elle n’avait pas fait depuis un moment. Même si son hôte voulait être éveillé à son réveil, Haylei était parfois autoritaire, il devait se reposer lui aussi… Elle avait dormi ou perdu la mémoire, perte de conscience, elle ne savait pas trop exactement et elle ne tenait pas à le savoir, tout particulièrement…

    Alors qu’elle s’éloignait du lit, Brody la tira… Elle perdit le pied, marchant légèrement, ne s’attendant pas à se faire tirer. Puis Boom, elle tomba sur le lit de Brody, la moitié d’elle tomba sur son corps et l’autre sur le lit. Haylei secoua la tête, il était impossible. Elle se rapprocha de lui, sur le côté, pour éviter de lui faire mal, et remonta, de nouveau, sa couverture sur lui. Haylei se retrouva bombardée de questions alors qu’elle caressait sa joue avec le bout de son doigt, tout doucement. Elle lui fit fermer les yeux pour le faire relaxer un peu. « Ça va? Je veux dire, par rapport à hier… Tu te sens comment? Ça fait longtemps que t’es réveillée? T’as faim peut-être, t’as bu de l’eau? » Le nombre de questions était hallucinant. Il mit sa tête dans le creux de son cou ce qui la fit sourire puis il ferma les yeux, il était adorable lorsqu’il avait les yeux fermés puis, elle sentit un bras par dessus son corps, un peu surprise, son souffle se coupa mais c’est avec un sourire elle lui répondit d’une voix douce…


    - Ça va mieux, je te dirais. En ce qui concerne mon réveil, peut-être une dizaine de minutes au maximum et non je n’ai ni faim, ni soif… Je voudrais te remercier et m’excuser, je ne sais pas trop ce qui s’est passé et je suis désolée que tu aies eu à prendre le blâme… Et toi, ça va? Affamé, assoiffé ?

    Haylei pensa par la même occasion : «j’ai l’impression de faire que ça depuis quelques temps, remercier et m’excuser … » Elle ne le laisserait pas ainsi, ça aurait été mal élevé de partir dans ces circonstances, il avait prit soin d’elle toute la nuit et elle partirait tôt le matin. Haylei ferma les yeux à son tour pour poser un baiser sur sa joue, en toute amitié, cette fois… Pas comme elle l’avait embrassé plus tôt aujourd’hui ou hier… En fait, elle n’en avait pas conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 10:59

    Brody ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui se passait dans la tête de la jeune femme qui était couchée à ses côtés. La soirée aurait vraiment pu se terminer de bien des manières. Ils auraient pu se retrouver dans ce même lit beaucoup plus tôt afin d'y faire une tout autre chose s'il n'aurait pas décidé de stopper leur scéance de bécotage dans le Goddamn Door. Il aurait pu se passer autre chose s'il n'aurait pas décidé de l'amener patiner et il aurait pu se passer autre chose à la patinoire. Bref, Brody avait fait des choix durant la nuit et il ne pouvait s'empêcher de se demander s'il avait fait les bons. Il pouvait toujours se consoler en se disant qu'il n'avait pas profiter d'une belle jeune femme ayant des facultés affaiblies. Même si elle aurait été concentente, il reste le fait qu'elle n'était pas toute là. Qu'elle n'aurait pas agit de la même façon qu'en temps normal.

    Déjà, c'était bon signe qu'elle ne soit pas filé, profitant du fait que Brody était endormi. Le jeune homme ignorait s'il s'agissait d'une relation qui ne fait que débuter, peu importe le type de relation, ou bien s'il s'agissait là de deux personnes se cotoyant depuis un moment sans vraiment se connaître et qui, pour un soir seulement, s'étaient ouverts un peu l'un à l'autre. Maintenant que la nuit était terminée, qu'on était le lendemain dans la journée, tout redeviendrait comme avant ou bien on entamait un nouveau chapitre?

    Brody n'avait pas assez bu pour oublier les paroles, faits et gestes ayant été posés lors de la soirée. Il se rappelait très bien avoir entendu Haylei dire que le garçon qui lui plait se trouve de l'autre côté de l'océan. Et il est là lui, Brody, a faire du charme et des sous-entendus à une jeune femme qui l'intéresse alors que le sentiment n'est pas réciproque. C'était pas fameux comme histoire. Brody écoutait les réponses de Haylei à ses multiples questions, la tête toujours sagement posée dans le creu du cou de la jeune femme. Il laissait l'odeur de son parfum lui chatouiller le nez lui rappeler des souvenirs de cette soirée. Sa bouche frôlait son cou. Elle avait embrassé le cou de Brody à quelques reprises durant la soirée et maintenant il désirait lui rendre l'appareil. Comme si elle aurait lit ses pensées, la belle jeune femme vint déposer un baiser très sage, amical sur la joue du jeune homme. Ce geste répondait à quelques questions que se posaient BNL.

    '' Y'à pas de quoi, voyons. Non c'est bon, j'ai pas faim ni soif. ... Tu penses partir vers quelle heure ?''

    On dirait bien que les choses reprennent d'elles-même leur cours normal. Brody qui se montre plus ou moins agréable envers Haylei. Même si ces mots avaient pu sembler comme une invitation à quitter les lieux dans un futur proche, il n'en était pas cas. En fait, il les avait regretté la seconde qu'il était sortis de sa bouche. Sans doute que le ton qu'il avait prit en les disant n'aidait pas les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 26
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Ven 21 Nov - 15:57

    Si on devait toujours agir au « si » rien ne se passerait jamais… Avec le temps et du recul, Haylei avait appris ses erreurs et devait les affirmer. Ainsi allait la vie, on fait des erreurs et on tente de les réparer. Mais elle était d’accord avec le fait que s’il n’avait pas arrêté les baisers dans le Goddamn Door, Haylei aurait probablement fini dans son lit à faire autre chose, tout comme il aurait pu profiter d’elle mais ça, elle ne s’en souvenait pas vraiment, pour tout vous dire.

    Pourquoi aurait-elle filé en douce ? Selon Haylei, ça fait lâche, or, elle n’est pas lâche. Elle pourrait l’être. Mais en ce qui concernait la situation actuelle… Haylei pensait toujours à Dean, elle avait pensé à lui avant de s’effondrer sur le sol. Elle pensait encore à lui, lui qui pourtant, l’avait fait souffrir un bon nombre de fois et pas qu’une petite aiguille sur le pouce, il avait prit le camion de déménagement pour lui rouler dessus… Évidemment, cette image n’était que fictive mais pas encore assez forte pour représenter ce qu’Haylei ressentait à ce moment là. Rien n’aurait changé, c’était comme un One Night Stand, la relation restait la même. En fait, elle ne savait même pas pourquoi elle agissait d’une façon aussi douce et aussi gentille.

    Alors qu’il frôlait le cou d’Haylei, elle se dit que peut-être il avait peut-être des sentiments pour elle, peut-être, elle ne le sait pas et ne tient pas tout particulièrement à le savoir… Mais ce baiser sur la joue, elle ne savait pas si elle avait bien fait de le lui donner. « Tu penses partir vers quelle heure? » … Ça venait de lui remonter à la tête, il restait toujours Brody Neil Lennon… Haylei mit donc le bras de Brody sur le côté et se hissa hors du lit. Elle se regarda dans le miroir de la chambre pour replacer quelques mèches vagabondes pour ensuite se retourner vers Brody lui annonçant avec un grand sourire :


    - Maintenant. À plus, Lennon. Et merci pour hier.

    Haylei disparu presque aussitôt par la porte… Avouez que ça aurait été original de la voir sortir par la fenêtre. Elle ne savait pas où était la sortie mais encore… Elle la trouverait bien toute seule! Elle oublia même la chemise qu’elle avait sur le dos… Elle la lui rendrait plus tard, faut croire…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 23 Nov - 2:28

      Sujet terminé.
      Suite : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never let your feelings get you down... [Pv.]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Dude, you hurt my feelings » (kenan&hillel, terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dazzled Way :: HORS JEU :: Archives DJ-
Sauter vers: