Dazzled Way


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Never let your feelings get you down... [Pv.]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 7:32

&
Pv. Brody Neil Lennon

« Le Goddamn Door est un quartier assez mal fréquenté de la ville de Fort Myers, les jeunes filles innocentes sont priées de ne pas passer par là non-accompagnée.» Voilà ce que tout le monde en disait, même Haylei quelques mois avant… Depuis maintenant quelques semaines, elle pouvait passer par là sans réel inconvénients. Elle était entrée dans un bar quelques semaines plus tôt et avait connu des gros bras… Depuis ce temps, ils ne la méprisaient plus et la protégeaient même! Un soir, Haylei était entrée et sirotait un martini puis un garçon est venu l’accoster, Haylei ne manifestant aucune réaction, Ben (un des gros bras) est venu lui faire signe que la jeune fille ne voulait rien entendre. Cette relation était un peu particulière. Bien entendu, au départ, Ben avait tenté de la séduire. Elle n’a rien fait mais ils se sont liés d’amitié, il faut dire qu’Haylei restait prudente… Après avoir passé 5 ans dans la prison de Philadelphie et 2 dans celle de Miami, c’était plus ou moins rassurant. Il avait deux copains mais Haylei n’avait que fait brève connaissance avec eux. Ben restait souvent dans ce fameux bar, c’était à peine s’il le quittait. Depuis qu’il avait influencé le barman et le gérant, ils le laissaient en paix.

La journée avait été longue et pénible. Son réveil ayant sonné à 7 heures pour un cours qui avait lieu à 9 heures, Haylei avait décidé de snoozer pendant un bon moment. Maudit appareil du démon. Malheureusement, elle avait fait snooze trop longtemps… Il ne lui restait que vingt minutes pour s’arranger et se rendre à son cours qui était à plus de 10 minutes de l’endroit où elle habitait… Elle se maudissait, sautait dans la douche rapidement, elle ne se maquilla même pas et prit soin de s’arranger les cheveux et de s’habiller. Elle trouvait cependant amusant le fait qu’elle soit à Fort Myers et pas en Alaska, elle aurait probablement voulu mourir si ça aurait été le cas… Arrivée à son cours avec 10 minutes de retard, une contravention de 80$ et une fatigue interminable, elle s’était endormie dans son cours… Le professeur n’avait rien remarqué, encore heureux. La journée commençait en beauté et encore… Après-midi de libre? La jeune fille en avait profité pour perfectionner son teint sur la plage. La soirée avait beau être jeune, Haylei était de sortie.

Vêtue d’une robe adorable noire, aucun décolleté, les manches arrivaient en bas des coudes. La longueur par contre était à faire tourner les têtes… Elle arrivait un peu plus haut que la mi-cuisse. Elle portait également des escarpins noirs signé Jimmy Choo. Malheur, elle savait parfaitement qu’elle ne rentrerait pas sobre… Entrant dans le bar aux alentours de 23heures, elle salua poliment Ben qui était assis à une table parfaitement sobre alors qu’il regardait une demoiselle « en détresse » en se mordant la lèvre d’envie… Haylei s’assied au comptoir et demanda d’une voix rauque :


- Martini.

[…]

Il était désormais autour d’une heure du matin et bien évidemment, Haylei n’en était plus à son premier martini… Peut-être le quatrième? À moins que ce soit le cinquième, elle n’en avait plus vraiment souvenir. Et pour la quatrième fois cette semaine (celle là, on pouvait en être sûr…), elle racontait sa vie au barman qui la trouvait visiblement de son goût et qui l’écoutait avec une patience infinie. Il fallait avouer que de l’entendre raconter sa vie était passionnant, les olympiques, sa relation inédite avec Dean, sa peine, son frère, Amanda, bref : tout ce qui la touchait… Mais Ben les gros bras gardait un œil bienveillant sur elle… Pas question de l’embêter trop longtemps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 8:57

    « Hey, Lennon, t'es partant pour barathon ce soir? » Le barathon. Il s'agit là d'une activité peu recommandable qui consiste en fait à faire la tournée de tous les bars d'un quartier. À la fin de la soirée, vous tenez à peine sur vos deux jambes. Brody posa ses yeux sur son ami tout en se demandant s'il accepterait ou non l'invitation. Il était plutôt fatigué et la journée suivante s'annonçait très longue et demandante niveau cérébral. Son ami insista en disant qu'ils étaient jeunes et qu'il fallait profiter de sa jeunesse, la vivire pleinement, ... Un long soupire s'échappa des lèvres juste assez charnues de Brody avant de céder à la demande de ses amis. En fait, ils sortaient à tous les soirs. Dans des moments de fatigue comme celui qu'il vivait présentement, BNL hésitait toujours avant d'accepter l'invitation et rendu au bar à boire ou chez un ami en train de fumer quelques substances illicites, il se disait qu'il avait fait le bon choix et qu'il passait du bon temps. Les quatre amis se retrouveraient devant leur bar habituel afin de bien commencer le barothon et, ensuite, il irait jusque dans le Goddamn Door.

    La soirée allait de bon train, les quatre jeunes hommes étaient tous déjà assez ivres, surtout Travis qui, depuis le quatrième bar, avouait aux trois autres adolescents son respect et son appréciation envers eux. Au début, Brody riait, mais maintenant il se contentait de rouler les yeux un sourire aux lèvres. Il n'avait plus toute sa tête lui non plus de toute façon. La chaleur amenée par l'alcool commençait à déranger Brody qui préféra enlever sa chemise à carreaux et manches longues. Alors que les amis marchaient dans les rues de Fort Myers pour se rendre de leur quartier habituel à Goddamn Door, Brody laissait l'air frais entrer en contact avec son visage lui donnant une sensation de réveil l'aidant ainsi à combattre ses paupières qui semblaient s'allourdir un brin après chaque gorgée d'alcool bue par le jeune homme. Adam avait besoin d'un soutient supplémentaire qui se trouvait à être l'épaule et le bar qu'enroulait Stephen autour des épaules d'Adam. Le ''marathon'' s'arrêtait ici pour le grand blond. Il devrait toutefois accompagner ses trois amis dans les prochains bars sans prendre consommation autre que de l'eau. Travis semblait être le prochain à abandonner le barothon. Ils entrèrent finalement dans ce petit bar. Brody fut amusé par ce qu'il voyait. C'était assez ... cliché. Des gros bras, l'endroit était submergée de fumée de cigarette, des 'habitués' jouaient aux billards alors que leur moto était garée devant le bar. BNL parvint même à reconnaître la chanson La Grange de ZZ Top qui jouait dans les hauts-parleurs malgré qu'elle était camoufflée par les voix des clients. Un sourire se traça sur les lèvres de Brody. La Grange était la ville où il était né, au Texas. Les yeux du jeune homme se dirigea vers une grosse horloge avec un contour en néon qui affichait minuit et trois quarts d'heure.

    Non. Ses yeux devaient lui jouer un tout. C'était l'alcool qui lui montait à la tête et qui le faisait imaginer des trucs. Il devait faire erreur sur la personne... Haylei Jones ne traînerait quand même pas dans un endroit si peu... recommandable. Le ferait-elle? Alors que son sourcil gauche se arquait, un sourire légèrement malicieux se trassait sur les lèvres asséchées par l'alcool de Brody. Tout d'un coup, la soirée déjà bien entammée pourrait prendre une tournure différente. Très différente. Brody se leva de sa chaise, laissant sa chemise sur celle-ci, et se fraya un chemin jusqu'au bar où se trouvait Haylei. Un rire glissa de ses lèvres à la vue d'une verre de martini à la main de la belle. Venir dans un endroit si ... Ordinaire, paumé afin de boire un martini vêtu de façon si... attrayante. C'était peu commun, il fallait l'avouer. Brody ne voulu pas parler si ... brutalement, mais le ton de sa voix c'était montré assez agressif quand il prit parole après s'être raclé la gorge afin d'attirer l'attention d'Haylei.

    - Qu'est-ce que tu fais ici? C'est pas un endroit pour les filles comme toi.

    Il aurait sans doute été bien de préciser que part ''filles comme toi'', il voulait en fait dire: belle, intelligente, amusante, ... Mais c'était pas dans ses habitudes et encore moins quand il avait à faire avec miss Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 9:18

Alors qu’elle finissait son récit, le barman paraissait étonné, tout comme les trois autres fois de la semaine… Il devait commencer à connaître sa vie par cœur mais il faisait mine de toujours être aussi étonné. Sa vie était-elle aussi ennuyante? Haylei ne le savait pas et une chose était sûre, elle n’était pas en état de le penser… À peine tenait-elle debout sur ses jambes, en fait, elle ne le savait pas et ne voulait pas réellement le savoir. Mais une envie très pressante la tenait, c’était certain. Dégustant une de ses olives qui était dans le fond de son verre, elle l’engloutit presque aussitôt. Elle commençait à avoir faim, d’ailleurs.

Haylei Jones était bien présente dans ce bar, étrangement. Si Ryan, son frère aîné l’avait vu dans cet endroit il l’aurait tué sur le champ! Quoi que, à bien y penser… Haylei aurait prétexté un agresseur et Ben serait apparu dans le décor en moins de quelques secondes pour l’empêcher. Haylei voyait les avantages d’être amie avec Ben, bien entendu, elle était un peu profiteuse mais qui ne le ferait pas? De plus, elle n’était pas aussi parfaite qu’on pouvait le croire… Ou du moins, plus aussi parfaite… Sa moyenne avait chutée, elle n’allait presque plus en cours ou si elle y allait c’était avec une gueule de bois… On ne la reconnaissait plus, ou à peine! Elle n’était plus la Haylei Jones qui donnait son 110% dans sa vie, autant au niveau du sport qu’au niveau académique. Oui, elle était chic et oui, elle buvait un martini dans un endroit ordinaire, on aurait dit qu’elle ne marchait pas dans le décor, que tout avait été retouché avec Photoshop mais en fait, elle s’en foutait éperdument.

Haylei sursauta presque lorsqu’elle entendit une voix derrière elle. « Qu’est-ce que tu fais ici? » La jeune blonde arqua un sourcil en se tournant vers le jeune homme qui lui parlait. « C’est pas un endroit pour les filles comme toi. » Et après? Qu’est-ce que ça changeait? Haylei regarda le barman puis Brody avant de laisser tomber, elle se retourna vers lui.


- J’ai tout perdu, autant continuer dans cette voie. J’y suis douée, apparemment.

Un silence inquiétant régnait dans l’atmosphère, Haylei but une gorgée de Martini avalant par le même fait la seconde olive pour se tourner vers Brody de nouveau… Son haleine sentait l’alcool à plein nez. Elle n’était pas venue en voiture et c’était tant mieux. Conduire avec les facultés affaiblies, non, elle n’était pas déprimée à ce point. Elle était venue à pied et elle savait que si elle rentrait, Ben insisterait pour la raccompagner au moins jusqu’à la fin du Goddamn Door… Haylei regardait Brody puis elle se tourna vers son martini et soupira.

- Et toi, tu fais quoi ici ? C’est pas un endroit pour les gars comme toi…

En fait, elle se moquait un peu de lui à l’instant mais elle était trop faible pour répondre quoi que ce soit d’autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 11:14

    Vous savez, il y avait ce truc chez Haylei. On ne pourrait trop mettre le doigt dessus, mais, ce truc, il rendait Brody fou. Et ce n'était pas nécessairement dans le bon sens. C'était mauvais, mais bien à la fois. Il ne supportait pas trop la belle, mais il ne pouvait pas vraiment se passer d'elle. Il aimait être là, dans les parrages. Il se devait d'être celui qui ne disait pas un mot et qui observait, mais dès qu'il avait une occasion, il ne se gênait pas pour sortir une belle petite vanne à Haylei. De toute façon, elle semblait lui rendre l'appareil. La vérité c'était que Brody trouvait la blondinette très belle, mais on ne pouvait pas la prendre pour acquise comme beaucoup d'autres jeunes femmes de son âge. Peut-être que Brody perdait carrément son temps à s'acharner sur elle, mais il s'en foutait. Il voyait Haylei Jones comme un défi. Tout le monde sait bien que Brody Neil Lennon adore relever des défis, pas vrai? Sa tactique était tout d'abord de dérouter la belle. Pour se faire, il devait utiliser beaucoup de sarcasme, des roulements de yeux, des sourcils arqués, de yeux levés au ciel suivi d'un long soupire, mais aussi de clin d'oeil, d'une main sur un bras, la taille ou sur l'épaule... Mélanger tout ça et mettez le au four à 450 degrés durant 2 heures et vous obtiendrez le plan de Brody. Si le plan marchait? Pas vraiment, mais il ne désespérait pas. On ne résiste pas aussi facilement à ce jeune homme. À moins, bien sûr, que sa tactique marche, mais qu'il est à faire avec une bonne actrice. Il finirait bien par l'avoir avec l'usure!

    Levant les yeux au ciel après avoir entendu Haylei lui répliquer exactement ce qu'il venait de lui dire, Brody s'assit au tabouret qui était libre à la droite de la jeune femme. Sentant qu'on l'observait, Brody tourna la tête et recontra le regard d'un grand homme et surtout très bâti. Il semblait avoir soit eu comme mandat de protéger Haylei de tous les hommes de la planète soit il avait un oeil dessus et il voyait la présence de Brody à ses côtés comme une menace. Arquant un sourcil afin de montrer son incompréhension et, surtout, son indifférence à l'homme, Brody se retourna vers Haylei. Il la fixa un moment dans les yeux.

    - C'est drôle, je croyais pas que t'étais comme ça. Le genre de fille a raconter à qui veut l'entendre que tu as des problèmes... Tu manques autant d'attention que ça?

    Peut-être, je dis bien peut-être, que ses mots avaient légèrement dépassé sa pensée. Du moins, si l'alcool n'aurait pas affecté sa façon de réfléchir, il est évident que Brody n'aurait pas choisi des termes aussi directs. Il aurait même commencé par supposer qu'elle n'avait peut-être tout simplement personne qui lui tendait son épaule afin de l'écouter pleurer, ... Peu importe. Brody avait les sourcils froncés. Lachant un soupire, il fit signe au barman de lui apporter une bière. Sur un ton plus... aimable, Brody prit à nouveau la parole en faisant référence à ce qu'Haylei avait dit en reprennant ses mots : C'est pas un endroit pour les gars comme toi ... Ben quoi, fallait bien qu'il se fasse 'pardonner' pour ce qu'il avait dit. Si elle était saoule - ce qu'elle était probablement vu la vitesse à laquelle elle avait ingurgité son xième martini - elle ne se souviendrait plus de ses paroles dans le temps de le dire.

    - Je vaut pas mieux que cet endroit, ... contrairement à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 20:05

Haylei se moquait un peu de Brody, en fait, il était dans son entourage c’était d’accord, il n’y était pas : elle était toujours aussi d’accord. Il fallait dire que c’était un peu comme chien et chat ces deux-là. Elle l’appréciait tout de même, tant qu’il n’allait pas trop loin dans ses vannes… Et il n’avait pas encore franchi la limite donc ce côté là, tout allait bien. Ils se connaissaient depuis bien trop longtemps… Quelqu’un demanderait à Haylei si son lien avec Brody Neil Lennon, elle ne saurait pas trop quoi répondre… Ils n’étaient pas amis, ni ennemis… Elle aurait inventé un truc du genre : Pires amis… Mais c’était encore trop fort pour le terme.

Sous l’effet de l’alcool, elle commanda un autre martini, elle venait de finir son précédent. Elle attendait un « Tu ne devrais pas boire. » ou quelque chose dans le genre. Elle était trop bien pour boire de l’alcool, c’est ça? Haylei n’était pas de nature à boire, elle disait qu’avec son horaire débordé, elle en avait assez. Les réveils avec une gueule de bois pour aller patiner à cinq heure du matin, ce n’était pas terrible… Ni pour les cours, rares étaient les cours où elle allait, ceux qui étaient plus tôt que midi… Elle allait que ceux qui étaient plus tard et qui s’accommodaient à elle. Voyant Ben se lever, ou plutôt l’entendant. Haylei secoua la tête et il se rassied. Elle se sentait reine en cet endroit, elle était persuadée qu’elle irait se déhancher avec un vieux qui jouait au billard avec son petit fils qu’il commencerait à se trémousser sous le son de la musique. Mais pour éviter un désastre, elle ne le faisait pas mais c’était un fait dans sa tête. Elle fit un grand sourire à Ben pour ensuite rapporter son attention sur ce cher Brody qui la regardait dans les yeux. L’influence de l’alcool semblait être bien présente…


- Outre le fait que le garçon qui me plaît est de l’autre côté de l’océan tout va bien, je ne vois absolument pas de quel problème tu parles!

… On attend la gaffe, Haylei s’étira pour prendre une serviette de papier pour renverser son martini sur le sol. Oups? Haylei échappa un rire tout doux qui n’était pas volontaire… Le barman semblait un peu découragé par la catastrophe d’Haylei mais elle fit un petit sourire charmeur et tout y passa très bien. Elle payerait juste un peu plus et laisserait un excellent pourboire. Puis lorsqu’elle entendit la douce voix de ce cher Brody lui dire qu’il ne valait pas mieux que cet endroit, contrairement à elle, elle n’en était pas sûre…

- Tu crois que je vaux mieux que cet endroit? Je ne crois pas, non. Mais si tu y tiens, je peux m’en aller et te laisser seul, j’irai boire mon martini ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 21:58

    Pour une fois que Brody se montrait assez gentil avec elle, il fallait que Haylei soit saoule et insupportable. Elle avait entièrement le droit d'être peinée et de passer sa frustration de la manière qu'elle le désirait, mais il avait toujours eu un peu de difficulté avec les gens qui s'appitoyait sur leur sort. C'est triste, oui ok, mais reviens en. The show must go on. C'est pas la première de triste qui t'arrive et, t'inquiètes pas, ça ne sera pas la dernière non plus! Prennez Brody, par exemple, il jouait au football et au hockey. Il a dû tout arrêter à cause d'un problème au coeur qui avait pourtant été 'guérrit' quand il était encore un bébé. C'est même ce problème qui a poussé les Lennon à partir de La Grange. Brody pourrait partager son mécontentement avec la terre entière. Après tout, il adorait jouer à ces sports, mais il ne disait pas un mot. Il avait accepter parce que c'était ça. Il n'avait pas d'autres choix comme Haylei n'avait pas le choix de voir celui qui lui plaît être de l'autre côté de l'océan. Et puis, ça pourrait être pire. Ça pourrait être son petit ami ou quelqu'un de plus important que ''la personne qui me plaît''.

    - C'est donc ça le gros ''désastre''? J'avoue que je m'attendais à quelque chose d'un peu plus ... pertinent. Raison de plus pour pas pleurer sur ton sort: c'est un imbécile.

    On avait facilement put détecter le sarcasme dans sa voix. Du moins, au début de sa réplique. Par la suite, son ton c'était adouci. On peut dire ce qu'on voudra, mais Brody n'était pas si méchant que ça. Il lui arrivait même de se montrer aimable et compréhensif. La plupart du temps, il a surtout l'air de pas trop écouter ce qu'on dit et, surtout, de s'en foutre royalement. Pourtant, il écoute chaque mot et les retient même! Brody ouvrit la bouche, s'apprêtant à répondre à Haylei, mais il se fit couper la parole par le son du verre qui tomba sur le sol éclantant ainsi en plusieurs morceaux. Brody dirigea ses yeux verts vers le barman qui se contenta de lever les yeux au ciel en hochant la tête. Un sourire amusé de dessina sur les lèvres du jeune homme quand il vit qu'Haylei semble ne pas trop se soucier de l'incident qu'elle venait de faire. Se rappelant de ce qu'il avait à dire avant d'être interrompu par la maladresse de la jeune femme, Brody cessa de sourire et ses sourcils de froncèrent.

    - Ça serait pas pour me déplaire, mais je suis certain que t'es trop ivre pour marcher jusqu'à la porte... De toute façon tu partiras pas d'ici seule. Pourquoi t'avoir habillée de cette façon? Tu viens impressionner qui dans un bar comme celui-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 22:17

Oui, Brody était de bonne humeur et supportable, malheureusement, Haylei n’avait plus de bonne humeur depuis un long moment… Depuis les vacances de Noël. Terrible. Depuis que Dean était resté à Vienne, Haylei se sentait plus seule que jamais, les jours n’avaient aucun sens. Avec Amanda qui déprimait du fait que Ryan était avec Jayane, elle ne voyait plus le bout du tunnel. Elle avait arrêté le patinage artistique à cause d’une déprime et encore! Il ne restait qu’un an avant les olympiques… Elle ne devait pas lâcher. Et la seule chose qu’elle appréciait à l’heure actuelle c’était le martini et la vodka… Qui me forçaient à rester au fond de mon lit et de me morfondre.

- Tu ne le connais même pas.

C’était tout ce qu’Haylei était capable de dire face à ça. C’est vrai que ce n’était pas un gros désastre mais lui ne voyait pas les impacts. Tout masquer derrière un grand sourire, faux, bien entendu, commençait à la déprimer plus que tout. Et elle changeait, si ça avait été l’ancienne Haylei qui aurait renverser ce verre, elle l’aurait ramassé en s’excusant maladroitement, là, elle agissait en je-m’en-foutiste. Elle écouta Brody et fit une petite moue… Oui, elle aurait été capable de marcher jusqu’à la porte… Enfin, si les escarpins n’auraient pas été là… La vue allait très bien, le chemin semblait dégagé… Aucun problème. Marcher toute la rue, quelques plaies auraient creusées la peau d’Haylei. Lorsqu’il parla d’habillement et du fait qu’elle voulait impressionner quelqu’un. Haylei soupira, prit quelques gorgées de Martini pour ensuite répondre.

- Oh, tu crois? Et si c’était pour t’impressionner, toi? Qu’est-ce que tu en penses?

Elle décroisa ses jambes pour les croiser de l’autre sens et diriger son regard vers la porte en poussant un soupir découragé. Elle devait faire quelque chose, dès demain. Elle daignerait lâcher tout les verres d’alcool, donnerait l’alcool qui régnait dans son placard au gamin d’en face, elle irait faire du shopping chez Victoria’s Secret et achèterait une occupation. Un chien? Un chat? Elle ne savait pas trop pour l’instant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 23:11

    Les yeux de Brody s'étaient posés sur les jambes et la partie des cuisses qui était exposée de Haylei quand celle-ci fit une petite manoeuvre qui consistait à décroiser sa jambe afin de croiser l'autre. Une fois la manoeuvre terminée, il leva les yeux jusqu'à ce qu'il rencontre le regard de la belle jeune femme qui avait un sourcil arqué. Pris sur le fait, Brody se contenta de lui faire un sourire en coin qui se voulait charmeur. Peut-être que l'alcool qu'il avait bu avait affecté son sens de la drague qui sait. Occupé à observer la peau d'Haylei qui paraissait douce, Brody n'avait pas vraiment écouté ce qu'elle lui avait répliqué. Afin de pas avoir l'air plus con qu'il ne le parassait déjà, Brody tenta de se rappeler les propos de Haylei quelques instants auparavant. Il faut dire qu'ils avaient entré dans l'oreille de Brody et ressortir par l'aute. Observant la belle, comme pour s'aider à se rappeler, Brody finit par mettre le doigt dessus. «Et si c'était pour t'impressionner, toi?». Le jeune homme arqua un sourcil, s'arma de son plus beau sourire charmeur et prit la parole.

    - Eh bien, si ça serait pour m'impressionner moi, ça risquerait bien de marcher. Mais je suis ivre et facilement impressionné... Faudrait que tu fasses quelque chose qui pourrait te démarquer du lot.

    Brody leva les yeux au ciel un instant suite à la remarque qu'il venait lui-même de dire. Il repensa ensuite à ce qu'avait dit Haylei un court moment plus tôt. «Tu ne le connais même pas.» C'était vrai. Il ignorait totalement de qui il s'agissait et si ce gars se trouvait bel et bien de l'autre côté de l'océan, Brody ne voyait pas l'intérêt de savoir de qui il était question. Il ne le verrait jamais et ça le rendait bien indifférent. C'était un rival dans sa mission : à la conquête de Haylei Jones. Brody se rappela qu'Haylei était une patineuse. Lui jouait au hockey et elle, elle, faisait du patinage artistique. Il pouvait comprendre ce qu'elle avait pu vivre, tomber sur la glace, les ampoules après avoir eu des nouveaux patins, les entraînements rigoureux, ... Bien sûr, les deux sports étaient bien différents et Brody avait cessé de jouer au hockey. Contrairement à Haylei qui patinait toujours. Le jeune homme vint à se demander pourquoi elle était là, aux petites heures du matin, encore en train de boire alors qu'elle allait sûrement devoir patiner le lendemain matin. Ne voulait-elle pas faire les Jeux Olympiques?

    - Tu devrais renter chez toi ou, au moins, arrêter de boire. Tu vas vouloir te tuer à ton entraînement demain si t'as la geule de bois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Dim 16 Nov - 23:29

Elle voyait son regard, Haylei Jones avait du charme et elle savait comment en user… Elle appréciait de temps à autres user de ce qu’elle avait. À son sourire en coin, Haylei roula les yeux. Peut-être qu’elle n’était pas sobre mais elle n’était pas totalement saoule non plus... La jeune fille faisait bouger ses pieds, alors qu’elle ne touchait même pas le sol. La tête ailleurs, plus précisément. C’était sa dernière soirée qui allait s’avérer avec un peu d’alcool, autant en profiter. « Eh bien, si ça serait pour m’impressionner moi, ça risquerait de bien marcher. » Elle eut un petit sourire en coin, à son tour puis attendit la suite. « Mais je suis ivre et facilement impressionné…» Il risquait sa vie ou quoi? Haylei aussi était ivre, elle ne se souviendrait probablement pas de la veille, ni de cette promesse qu’elle s’était faite. « Faudrait que tu fasses quelque chose qui pourrait te démarquer du lot. » Évidemment. Elle le prit au pied de la lettre, elle se leva sans tomber, ni même perdre l’équilibre. Elle embarqua sur ses genoux, face à lui, un maigre sourire sur le visage… Puis elle mit sa main sur sa cuisse en s’approchant de son cou pour y glisser un tout petit baiser pour remonter jusqu’à son oreille et murmurer doucement : « Est-ce que j’arrive à me démarquer, ainsi? »

Attention, Haylei, à jouer avec le feu, tu risquerais de te brûler… Mais la glace peut bien te refroidir! Effectivement, se réveiller avant que le soleil ne se lève, ça tue. « Tu devrais rentrer chez toi ou, au moins, arrêter de boire. » Avait-il dit, au fond, il n’avait pas tord mais elle ne se lèverait pas le lendemain. Pas avant une heure ou deux, elle dormirait. Elle se rappelait de ce que Silke lui avait dit un jour : elle se réveillait, poussait un gars quelconque en bas du lit pour ensuite reprendre son petit train-train quotidien. Haylei avait bien rit à tout cela, elle-même était plus sage. Elle se levait, quittait sa chambre et laissait le garçon en question seul avec ses embrouilles dans sa chambre. « Tu vas vouloir te tuer à ton entraînement demain, si t’as la gueule de bois… » Haylei le fusilla du regard… Il avait dit la chose à ne pas dire, elle ne patinait plus.


- Je patine plus.

C’était tout ce qu’elle disait… Depuis environ deux ou trois semaines, elle n’avait pas patiné… Ça lui faisait très mal au niveau émotionnel, depuis le temps qu’elle voulait faire les Jeux Olympiques d’hiver au Canada… Les classifications allaient arriver à grands pas. Et le temps, c’était tout ce qui manquait à la jeune blonde. Elle but sa dernière gorgée de Martini et engloutit les quelques olives qui restait dans le verre. La jeune fille bondit sur le sol et lui demanda avec un petit sourire sur le visage…

- Tu me raccompagnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 6:01

    On peut dire que Brody s'était fait prendre à son propre jeu. Il savait qu'il l'avait provoquée, qu'il l'avait encouragée à se montrer entreprenante, mais Brody ne croyait du tout qu'elle aller embarquer dans le jeu. Honnêtement, il s'attendait plus à un regard furieux, dégouté ou à un roulement de yeux. Le jeune homme, surpris, n'eut pas le temps de protester - comme s'il aurait protester - ou de dire un seul mot qu'Haylei vint s'asseoir sur ses genoux, la main sur la cuisse et les lèvres en train d'embrasser son cou. Quand son souffle vint caresser l'oreille de Brody, il ne sentit un frisson parcourir son corps. Elle avait répondu à son petit jeu. Le seul problème est qu'on ne peut pas être très fier de soi-même quand on est en train de tirer profits d'une personne n'ayant pas tous ses moyens. Et s'il se fichait de ses principes et qu'il embarquait dans ce jeu, il aurait remporté son ''défi''. Brody n'aurait plus rien à faire s'il le portait, il n'aurait plus de challenge plus de plan stupide à mettre sur pied... Le jeune homme plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme et attrapa sa main qui se trouvait toujours sur sa cuisse sans pour autant briser le contact visuel. Il n'avait pas prévu chuchoter, mais ses mots avaient quitté sa bouche sans même qu'il ne s'en rende vraiment compte.

    - Non, pas encore. J'en ai vu d'autres...

    C'était comme si son cerveau et son corps étaient guerre. D'un côté, il y avait son 'gros bon sens' et, de l'autre, on retrouvait ses envies et désirs. L'alcool, c'était l'arme secrète du parti des hormones. L'alcool faisait taire sa voix intérieure qui lui rappelait qu'il ne devait pas profiter de la situation et que même si lui-aussi était saoul ce n'était pas une raison pour laisser la jeune femme aller plus loin qu'elle irait en temps normal. Et, de toute évidence, c'était le côté obscure de la force qui était en train de remporter cette bataille. Il lui resterait toujours le lendemain matin pour avoir des regrets et être honteux de son comportement... Il était l'heure de tester les limites d'Haylei.

    Toutefois, ce qu'elle lui dit le surpris énormément. Elle ne patinait plus? Elle avait remporté une médaille d'or au Jeux Olympiques de Turin et elle s'entraînement depuis pour les J.O de Vancouver, mais elle ne patinait plus? Pourquoi avait-elle tout lâché? Une blessure? Non, il en aurait entendu parler... Un abandon volontaire. C'était dur à croire, mais ça semblait être la seule possibilité. Pour détendre l'atmosphère, quoi de mieux qu'une petite blague? Brody prit donc la parole en utilisant un ton léger.

    - Tu patines plus? Ne me dit pas que t'es tellement insupportable que même ton entraîneur t'a abandonnée?

    Brody termina le fond de sa bière et se leva en unisson avec Haylei. C'était tout? Elle rentrait chez elle? Était-ce parce qu'il avait parlé de patinage? Brody n'en savait trop rien, mais une chose était sûre: il ne laisserait pas la belle blonde rentrer chez elle toute seule. En guise de réponse, il lui fit donc un signe de tête. Il ferrait un arrêt à la table de ses amis pour prendre sa chemise et leur dire au revoir et le tour serait joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 6:20

Haylei était responsable de ses faits et gestes, elle l’avait toujours été et le sera toujours. Même s’il l’avait provoqué, elle avait continué, comme quoi elle était aussi fautive que lui. Il ne semblait pas s’en plaindre, même s’il disait que le jeu était injuste, Haylei ne serait probablement pas d’accord. Il est un peu ivre et elle l’est, comme quoi c’est égal. Lorsqu’il prit sa main qui était logée sur sa cuisse, elle ne fit rien et continuait de le fixer. Lorsqu’il avait dit : « Non, pas encore. J’en ai vu d’autres… » elle lui prouverait bien un jour qu’elle n’était pas comme tout le monde, comme les autres mais bien qu’elle était la seule. Puis, elle débarqua. C’était tout.

Il lui demanda s’il elle patinait encore, réponse négative. Il tentait une blague, insupportable que son entraîneur l’avait abandonné. Elle lui aurait bien dit de se la fermer, elle ne le fit pas. Haylei le regarda donc avant de lui dire…


- Je me suis rendue plus loin que mon entraîneur en 17 ans que lui en 45.

Il termina sa bière rapidement, trop rapidement. Elle glissa une certaine somme sur le comptoir dédié au barman avec un fabuleux pourboire pour ensuite quitter le bar avec Brody, saluant Ben au passage. Haylei attendit sur le bord de la porte que son chaperon arrive. Elle retira ses escarpins qu’elle glissa dans son sac à main pour en sortir de petites ballerines, elle avait retenu sa leçon de l’autre soir. Les Jimmy Choo et l’alcool n’ont jamais fait un bon ménage. Haylei avançait doucement dans la rue, un quartier très peu fréquentable et elle le savait. Elle faisait exprès. Elle jouait avec le feu. Haylei marchait aux côtés de Brody puis elle lui demanda, sans arrières pensées.

- Ça t’es arrivé de vouloir quelqu’un mais à un point fou, où tu saboterais ta vie pour lui ou pour elle ? Je veux dire, au point d’en abandonner tout ce que tu as sur Terre ?

Effectivement, Haylei avait perdu bien des choses… Son frère, elle lui mentait depuis près de trois ans, Amanda, sa meilleure amie à qui elle mentait depuis un moment. Ses parents qui n’avaient jamais approuvé une relation quelconque… Et même sa passion de toujours : le patinage artistique. La raison du pourquoi elle a sacrifié presque toute sa vie… Et lorsqu’elle plaque tout pour lui, il part et ne revient pas. Haylei se sentait philosophique ce soir malgré ses facultés affaiblies. Elle tourna à une intersection pour continuer d’avancer sagement, elle n’avait pas rentré dans quoi que ce soit… Aucune gaffe, c’était une soirée surprenante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 7:01

    Arrivé près de la table qu'il occupait en compagnie de ses amis un peu plus tôt, Brody salua ceux-ci qui semblaient encore très saouls et occupés à boire pour encore une bonne partie de la soirée. Le jeune homme rit, secouant la tête à la vue d'un de ses amis en particulier qui avait le font accoté sur la table. Il était fini celui-là. Brody s'empara de sa chemise à carreaux et dit au revoir à ses trois copains.

    Quand il rejoigna Haylei, cette dernière avait échangé ses escarpins qui provenait sûrement d'un grand designer. Un large sourire amusé se traça sur les lèvres de Brody. La belle blonde avait donc pensé à tout? Les deux jeunes gens sortirent du bar débutant ainsi un long périple pour se rendre jusqu'au domicile de la jeune femme. D'ailleurs, Brody ignorait où elle vivait. Avec un peu de chance, elle n'était pas ivre au point de ne plus se rappeler de l'amplacement de sa maison...! Il se doutait toutefois qu'elle ne viva pas dans les premiers quartiers résidentiels qu'ils croiseraient. Plus tu vis proche de Goddamn Door, moins tu es riche. Brody ignorait si les parents d'Haylei étaient très riche, mais il était évident qu'ils n'étaient pas à la rue. Il n'y avait qu'à observer les vêtements que portait leur fille pour voir qu'ils avaient un minimum d'argent.

    Puis, la belle jeune femme posa une question à Brody. La chose qui lui vint en tête fut d'abord : what the fuck? C'était toujours amusant de voir des gens devenir si songés et philosophiques sous l'effets de différentes substances. N'empêche que la question avait surpris Brody. Il réfléchit un moment, afin de donner une réponse juste à Haylei. La vision de l'amour selon un homme et une femme est souvent bien différente. Les femmes voient tout en rose, tout est meirveilleux: on dirait un conte! Pour les hommes, c'est différent. C'est dur à expliquer. Après tout, il y a des hommes très ... roses et d'autres plus viriles. Brody se rapprochait plus de la deuxième catégorie. Il avait toujours eu quelques difficulté à gérer ses émotions comme il le fallait.

    - Non. Enfin... Je crois pas. Faut dire que j'ai plus grand chose à perdre ou à abandonner... Tu penses à qui? Au gars qui est de l'autre côté de l'océan?

    Brody s'attendait bien à ce qu'elle confirme ses pensées, les sourcils froncés et une expression sévère sur son visage. Il ne voulait pas vraiment l'entendre dire qu'il supposait bien. Il ne voulait pas l'entendre parler d'un autre homme quand il essayer d'être celui qu'elle voudrait. Il tourna la tête à gauche pour se rendre compte qu'Haylei était plusieurs pas derrière lui. Il lâcha un soupire.

    - Pourrais-tu marcher plus lentement que ça ou ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 7:16

La vision de l’amour entre un homme et une femme était très différent, il n’y avait pas à dire. Et d’après ce qu’il regardait, elle ne venait pas d’un milieu défavorisé. Effectivement, les Jones étaient réputés pour leur compagnie internationale qui ne ferait sans doute jamais faillite… Haylei et Ryan étaient partit en vacances au Québec, dans l’hiver le plus total. Ils logeaient dans le château Frontenac, ce qui n’était pas rien et avaient établit des règles très sérieuses… Haylei devait se vêtir comme une parfaite petite fille sage… Elle devait avoir l’air d’un ange mais dès qu’elle était avec son frère à l’Extérieur, elle le poussait dans la neige. Alors que son frère gelait dans la neige, Haylei saluait avec son mauvais français tous les passants et leur souhaitait un joyeux Noël… Son frère la poussait dans la neige alors qu’elle portait une petite robe de soie. Brrr. Haylei entendit une sonnerie… Ryan. Tant pis, elle manquerait l’appel. Voyant l’air intrigué de Brody, elle expliqua : « C’est mon frère. On parie combien qu’il me demande où je suis et qu’il est terrorisé? » Haylei eut un petit sourire puis continua de marcher.

Lorsqu’il répondit à sa question, elle acquiesça, il n’avait pas connu le grand amour, probablement. Puis à sa question, elle hocha la tête d’un signe positif. En l’entendant soupirer et la gronder, Haylei s’arrêta totalement.


- Tu veux me ramasser sur le sol, comme une crêpe? Moi, j’ai pas envie de m’y retrouver… Les ecchymoses, c’est pas trop mon genre. Donc tu ralentis et tu arrêtes de grogner, parce que je sais que tu passes la plus merveilleuse soirée de ta vie. C’est obligatoire, t’es en ma compagnie.

Haylei lui fit un grand sourire avant d’accélérer légèrement le pas. Elle continuait à avancer pour finalement s’arrêter et regarder autour d’elle. Mince, elle avait prit le mauvais chemin… Les yeux ronds, elle tentait de repérer où elle était et elle ne tardait pas d’entendre la voix de Brody en train de gémir…

- Lennon, j’ai pris la mauvaise rue… J’sais plus où on est… Si tu veux rentrer, vas-y. Je vais retrouver mon chemin seule d’ici l’aurore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 7:31

    Brody avait arrêté de marcher afin d'attendre que la tortue - ... Haylei, pardon ma langue a fourché - qui l'accompagnait. Comme si Dieu était contre lui, une sonnerie se fit entendre. Il s'agissait là du cellulaire de la belle blonde. ''On parie combien qu'il me demande où je suis et qu'il est terrorisé?''. Brody ne peut s'empêcher de juger le comportement qu'adoptait Haylei envers son frère. Bien qu'il ne savait rien de sa vie privée ou de sa relation avec son frère, Brody trouvait que c'était plutôt méchant et cruel. Voyez-vous, Brody est enfant unique. Donc quand il ne rentre pas il n'y que ses parents pour s'inquiéter et encore... Ils sont du genre à faire confiance à leur gentil fils et à aller se coucher sans même s'Appercevoir qu'il n'est pas rentré de la nuit ... Mais Haylei, elle, avait un frère qui s'inquiétait pour elle. Un frère qui l'appelait parce qu'il se faisait tard et qu'il n'avait pas de nouvelles et elle ne trouvait rien de mieux à faire que de pas répondre à son appel.

    Un autre long soupire sortit de la bouche de Brody quand Haylei cessa brusquement de marcher. Cette fois-ci, il état plus amusé qu'agacé, mais il ne le lui laisserait pas voir. Elle allait vouloir tirer profit de la situation et en profiter pour étirer la sauce et le faire attendre encore plus longtemps.

    - Oh, ne va pas te faire trop d'illusion, Haylei. Tant que tu auras cette robe sur le dos, ça ne sera pas la plus belle soirée de ma vie!

    Ce fut au tour de Brody de lui faire un grand sourire. Un sourire qui s'élargit encore plus quand la belle blonde reprit enfin le pas et, en plus, elle avait accéléré la cadence! Quand elle s'arrêta à nouveau, Brody fit de même. Elle s'était perdue et lui il l'avait suivie sans même sans rendre compte. La cloche et l'idiot!

    - Tu veux rire de moi là? Et tu crois que je vais te laisser ici toute seule toute la nuit?

    Un idée de génie lui vint cependant en tête. Il se retourna vers elle, un sourire charmeur aux lèvres. D'une voix suave, il ajouta sur un ton qui lui indiquait qu'il ne servait à rien de s'objecter à ce qu'il allait ''suggérer''.

    - Tu m'accompagnes donc chez moi. T'inquiètes pas, mon lit est assez grand pour nous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 7:43

S’il était fils unique, c’était impossible de comprendre. Et même s’il ne l’était pas, il n’était pas la fille cadette… Malheureusement, Robert Jones avait dit à son fils, Ryan, de bien s’occuper de sa sœur cadette, horreur. Il n’aurait jamais du dire ça… Haylei était surprotégée, elle se souvenait d’un jour où son frère l’avait épiée en train d’avoir un rendez-vous, ça avait semé le conflit chez les Jones pendant longtemps… Haylei s’en souvenait. Elle écoutait Hogan knows best et elle se sentait souvent très proche de Brooke… C’était amère ce qu’ils lui faisaient, tout comme ce qu’ils faisaient subir à Haylei. Elle détestait ce surplus de barrières qu’elle avait… Pourtant, Haylei était sage. Elle rentrait tôt, se couchait tôt et allait patiner tôt le matin. Rien de quoi faire flipper les parents Jones… Malheureusement, si elle montrait un minois d’ange, son frère ne la croyait pas.

Puis elle entendit « Oh, ne va pas te faire trop d’illusions, Haylei. Tant que tu auras cette robe sur le dos, ça ne sera pas la plus belle soirée de ma vie! » Haylei fronça les sourcils et elle le remercia d’un « Ferme-là. » Un de ses professeur d’anglais disait souvent : Zip it and zip it good. Ça mettait les élèves en rogne mais il avait tout de même raison. Haylei poussa un profond soupir. Elle s’était perdu et avait ignoré l’appel de son frère, mince.


- Pourquoi pas? Je l’aurais mérité. Et de toute façon, je ne dormirai pas chez toi… Ton lit a beau être assez grand, je m’en moque.

Elle refusait catégoriquement! Elle avait sa fierté la jeune Jones. Elle continuait d’avancer, se mettant dans le jus plus qu’autre chose. Voyant que Brody la suivait, elle entendit un bruit louche accompagné d’un cris. Le sang d’Haylei se figea dans ses veines. Elle recula vers lui et prit sa main en grondant, se maudissant par le fait même…

- Ton invitation tient toujours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 10:15

    Quand il entendit le «Ferme-la» d'Haylei, Brody sentit son sourire s'élargir pour finalement faire place à quelques rires. Peut-être que certaines personnes ne supportaient pas de se faire dire de la fermer, mais chez Brody c'était tout le contraire. Il aimait bien piquer les gens jusqu'à ce qu'il se venge. La plupart du temps, d'ailleurs, au lieu de trouver une super méga bonne vanne à lancer à Brody, les gens allaient simplement l'envoyer voir ailleurs. Quel manque d'originalité! Quant au prof d'anglais du jeune homme, il avait plutôt tendance à dire : Would you shut up?! C'était un peu plus... direct. Mais Ô combien efficace!

    Quand Haylei refusa son invitation qui n'en était pas une; elle aurait dû se ficher au ton de la voix et non à l'attitude suave qu'il avait adoptée pour dire sa réplique. Il agissait un peu comme une main de fer dans un gant de velour. Il faisait le gentil-homme qui proposait à une damoiselle en détresse de l'héberger, mais, si elle aurait refusé, il n'aurait eu d'autres choix que de la prendre de force dans ses bras, les porter sur une épaule et faire tout le trajet à pieds jusqu'à chez lui. Brody dû toutefois se retenir à deux mains pour ne pas dire rouler les yeux devant la stupidité d'Haylei. Il savait qu'elle aurait dû répondre à coup de fil! Tant pis pour elle, lui, il n'était pas perdu!

    Brody s'apprêtait à informer Haylei qu'elle passerait la nuit dans son lit qu'elle le veuille ou non quant un bruit imposant se fit entendre. Brody fronça les sourcils et posa son regard inquièt sur la belle blonde quand un cri ce fit entendre. Un frisson parcouru le corps du jeune homme. Pourtant, il ne s'agissait pas d'une sensation aussi agréable que le frisson qu'il avait eu quand la jeune femme l'avait embrassé dans le cou ou bien sursurré quelques mots à l'oreille. Peu de temps s'écoula avant que Haylei ne se rapproche de Brody tout en s'emparrant de sa main. «Ton invitation tient toujours?». D'humour blageuse, Brody lâcha la main d'Haylei.

    - Tu me prends pour qui? Tu me jettes et tu crois que je vais te reprendre comme si de rien était!?

    Il observa la jeune femme et ne put retenir son expression sérieuse plus longtemps. Elle avait de gros yeux ronds et le visage pâle comme un drap. Il roula les yeux et prit possession de la main d'Haylei un sourire enfantin aux lèvres.

    - Oh! En passant, j'ai un lit simple! Quelle nuit nous allons passer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Lun 17 Nov - 16:01

Haylei était de mauvaise humeur, non seulement, elle avait un taux d’alcoolémie très haut dans le sang mais en plus, rien n’allait, elle venait de se perdre pour rentrer chez elle mais non seulement elle devrait probablement passer la nuit dans le lit de Brody ce qui la rendait encore plus de mauvaise humeur! Haylei est censée, oui. Il avait une belle gueule mais elle le connaissait aussi très bien pour savoir qu’il allait dire cela a tous ses crétins d’amis… Ensuite, Haylei aurait une belle panoplie d’ennuis avec son frère et déjà que ca n’allait pas si bien que ca a la maison… « Mais merde! On est ou!? ». La rage commençait à l’envahir et les larmes lui montaient aux yeux, non ca n’allait pas!

Lorsqu’il lâcha sa main, Haylei frissonna et le regarda l’air de dire : « Tu m’abandonnes ici et j’te tue sur le champ! » Il y avait deux cotés, le premier disait : « Va avec lui, reste calme, tout va bien aller. Tu sais, il va te sauver du temps et des larmes. » le deuxième disait : « Haylei… Voyons! Fuis-le! Sois fière! » Elle ne disait rien mais ca l’inquiétait. « Tu me prends pour qui? Tu me jettes et tu crois que je vais te reprendre comme si de rien était!? » Haylei rageait encore plus et elle ne savait plus ou elle en était avec ses émotions, l’alcool devait sans doute y être pour quelque chose. Lorsqu’il se remit a blaguer au sujet de son lit, Haylei rageait. C’était officiel, elle le détestait…. Elle le détesterait demain matin.


- Rappelle moi c’est quand ton anniversaire, je t’achèterai un lit Double.

Un grognement se fit entendre puis elle se rapprocha de lui tout en avançant pour trouver la rue ou elle habitait, elle était pleine d’espoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 7:05

    Haylei se trompait au sujet de Brody. Si jamais il se passerait quelque chose entre les deux jeunes gens, il ne serait pas nécéssairement tout aller raconter à ses copains. Sans doute faisait elle de la projection. Après tout, ce sont les filles qui ont la fâcheuse habitude de toujours tout raconter les moindres détails à leur copine. Peut-être que le belle blonde aurait eu des raisons de s'en faire si on aurait été en 2006. Âgé de seize ans, Brody se serait très probablement fait une joie de raconter à ses amis, en faisant des sous-entendus, qu'il aurait eu une expérience sexuelle. Maintenant âgé de dix-huit ans, Brody en avait vu d'autres et il ne voyait plus l'intérêt d'essayer de se vanter sur des détails de sa vie très... privée.

    "Rappelle moi c'est quand ton anniversaire, je t'achèterai un lit double." Un large sourire s'afficha sur les lèvres du jeune homme. Il été amusé de voir la belle jeune femme changer d'un extrême à l'autre. Alors qu'elle flirtait au bar en jouant la provoquante, elle faisait maintenant celle qui repoussait ses avances en agissant même avec un brin de dédain. Pourtant, elle n'avait pas démontré d'objections quand Brody reprit possession de sa fine main en l'entourant de la sienne qui était bien plus grande. Elle devrait s'avouer une bonne fois pour toute qu'au fond d'elle-même elle désirait la même chose que Brody.

    - Arrête de jouer à ce petit jeu, Haylei. Tu peux l'avouer que tu te meurs d'envie d'aller jouer sous les couvertures avec moi... Tu sais, tu serais pas la première à l'avouer non plus. Tu ne dois pas te sentir intimidée par la concurrence!

    Brody trop confiant? Mais non, voyons! Ça faisait partie de son charme... En tout cas, une chose était sûre: il jouait un jeu. Un jeu qui était amplifié à cause de l'alcool dans son sang. Parions que le lendemain matin il serait un peu moins sûr de lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 7:32

Là, il généralisait. Haylei n’avait jamais été du genre à étendre ses performances sexuelles aux yeux de tous et chacun… Bien entendu, elle avait déjà discuté de ses fantasmes avec des amies mais elle n’avait jamais précisé s’ils s’étaient réalisés… Une de ses amies voulait le faire dans une piscine, dans un avion… Les gens étaient créatifs, mais là n’était pas le problème. Un jour, elle avait entendu plusieurs paris à son sujets : « J’paris qu’Haylei l’a fait sur la patinoire… » ou encore. « Je pari que d’ici trois semaines, Haylei va se taper Brody. // T’es certain que ça ne sera pas le contraire? » Évidemment, ce genre de réactions l’enrageaient un peu mais elle faisait avec. Bref, Haylei restait très fermée sur sa vie sexuelle, même si les paris étaient grands ouverts!

Suite à son grand sourire, Haylei était un peu traumatisée… Évidemment. Elle n’avait pas rien dit lorsque Brody avait prit sa main, elle avait peur des hommes que pouvaient surgir aux alentours. Qui sait? Peut-être qu’un tueur pourrait sortir d’une poubelle d’un instant à l’autre… Haylei entremêlait ses doigts aux siens puis s’arrêta soudainement à son petit monologue qui la répugna au plus haut point. Aller jouer sous les couvertures avec lui? Beurk. Elle en avait tout, sauf envie. Puis lorsqu’il parla de concurrence, Haylei relâcha sa main pour le gronder un peu, son assurance la rendait dingue… Et pas forcément dans le bon sens.


- La concurrence? Mais de quoi tu parles? Si tu en aurais un minimum, tu n’y ferais pas allusion. Et sache que pour ta gouverne, tu ne m’intéresses pas le moins du monde… Écoute, si je me rendrais aux Olympiques et que je devrais coucher avec toi pour avoir la médaille d’or, j’abandonnerais la compétition.

Haylei s’éloigna de lui pour sortir son sidekick afin de téléphoner à son frère pour qu’il vienne la chercher, elle voyait déjà le drame d’ici… Oh non, elle appellerait Amanda, elle ne lui prêterait aucun sermon ainsi, tout irait bien. Lorsqu’elle l’ouvrit, la seule chose qu’elle vit était « Low battery. » C’était quoi cette plaisanterie? Haylei rageait et avançait un peu plus…

- Dis-moi, t’es bien sûr du chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 8:20

    C'était vrai que Brody Lennon avait peut-être un peu généralisé. Mais c'était prouvé que la majorité des femmes chialaient que les hommes racontaient tout et les jugeait auprès de leur amis alors, qu'en fait, les femmes sont plus de genre à conter les petits détails - exemple : la longeur ou la durée. Enfin de parler exactement de 'là où ça fait mal' ! Tant mieux si Haylei ne faisait pas partie de cette majorité. Les fois où Brody en avait entendu le plus souvent des vertes et des pas mûres c'était au sport. Football et hockey, mais surtout au hockey. Comme on dit: ce qui se passe dans la chambre des joueurs reste dans la chambre des joueurs. C'est mieux pour tout le monde si les propros dits dans ce vestiaire y restent à tout jamais! Brody se demandait si les gars étaient encore autant 'mémères' dans les vestiaires, mais il ne posait pas de question. Il ne voulait quand même pas passer pour un genre de 'Gossip Boy'!

    Quand Haylei lâcha la main de Brody, ce dernier tourna la tête et posa ses yeux verts sur elle. Quoi encore? Le jeune homme arqua un sourcil, un sourire amusé sur les lèvres. Si elle continuait à se fâcher à chose qu'il dirait, la nuit serait longue et pénible pour Haylei. Quant à Brody, la nuit serait longue, mais Ô combien amusante!

    - T'es obligée de tout prendre ce que je dis au premier degré? Tu sais y'à une chose très sympa qui s'appelle l'humour. C'est nouveau, tu vas voir quand tu vas t'y mettre, tu vas adorer! Et oui je suis sûr du chemin. Y'à que toi qui arrive à oublier où tu vis!

    Brody devait avouer que la mise en situation qu'avait faite Haylei était assez drôle. Il laissa même un rire s'échapper de ses lèvres. Pas trop susceptible le gars. Voyant qu'elle n'avait toujours pas envie de rire, Brody leva les yeux au ciel et se pencha vers elle d'un mouvement rapide. Vous devinez la suite? Il posa ses lèvres contre celles de la jeune blonde l'entraînant ainsi dans un baiser plus ou moins passionner. Haylei pouvait sans doute sentir les lèvres de Brody qui avaient tendance à vouloir courber afin de former un sourire. Il savait qu'il s'était mis dans de beaux draps et qu'il aurait sans doute à faire avec l'ourragan Haylei Jones!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 8:35

Là, c’était vrai. Les stéréotypes étaient bien présents. Un jour, un professeur de français leur avait demandé des stéréotypes… Effectivement, la mamita italienne était quelque chose, on s’imaginait une vieille bonne femme qui roule ses « r » , qui fait toujours d’excellents menus, un peu chialeuse avec les cheveux longs, ondulés jusqu’à la taille… Bref, ce genre de choses. C’était fou de réaliser à quel point tout le monde avait la même perception avec les stéréotypes.

Haylei trouvait déjà la nuit très longue et ça ne faisait qu’une vingtaine de minutes qu’elle était avec ce cher Brody, elle devrait se retrouver. Pourquoi la pile de son téléphone était si faible? Impossible d’avoir du GPS dans cette maudite ville? Haylei était en rogne. Puis, lorsqu’il la critiqua sur son manque d’humour, elle lui lança un regard noir. Haylei rageait alors que lui se moquait de la situation et en profitait, un peu trop. Lorsqu’il leva les yeux au ciel et qu’il s’approcha rapidement, le souffle d’Haylei fut coupé. « Non, no… » avait-elle dit juste avant qu’il l’embrasse… Haylei en profita, tiens. Elle prit ses lèvres et l’embrassa passionnément. La soirée avait été une catastrophe, autant l’empirer encore plus. C’est pas grave, le lendemain, elle oublierait… Prolongeant le baiser avec une certaine passion, ou plutôt une sorte de haine que l’on aime, Haylei se recula pour le frapper. Imbécile. Oui, en quelques secondes, elle changeait d’avis.


- C’est quoi ton problème? T’es pas capable de garder tes sales pattes chez toi? Tu me répugnes et c’est pas la peine de te rapprocher, je vais t’égorger comme un cochon dans un abattoir! Outre ce fait, je dois avouer que tu embrasses relativement bien.

Haylei Precious Jones serait toujours Haylei Precious Jones et sa manie à toujours voir du positif lui remontait bien le moral… « Et puis, diable… » Elle se mit sur la pointe des pieds, attrapa sa nuque et l’embrassa de nouveau. Tant pis pour ce qui arriverait, elle allait devoir se débrouiller avec ce qu’elle faisait. Elle jouait un peu trop avec le feu la jeune Jones… Elle prit sa main qu’elle plaça sur sa cuisse, sur la bordure de sa robe pour passer ses mains sur son torse et lui susurrer quelques mots à l’oreille… Elle retourna à ses lèvres pour l’embrasser… Si lui avait mit de l’huile, Haylei venait de jeter l’allumette dans ce mélange explosif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 9:27

    Brody ne pu être qu'étonné quand non seulement Haylei ne la poussait pas mais qu'en plus elle prolongea le baiser. Et c'était pas qu'un petit baiser chaster. Oh non. Et bien c'est qu'elle commençait à se dégêner la petite Jones. Bien que Brody ne comprennait absolument rien aux femmes... Non. En fait, il était persuadé qu'il était tombé sur un cas spécialement atteint de troubles affectifs en montagnes russes! Si ce trouble n'existait pas, il faudrait bien l'inventer. Déjà que les femmes étaient un mystère... Haylei était assez compliquée pour rendre fous des tonnes de pauvres mâles sans défense...!

    « C’est quoi ton problème? T’es pas capable de garder tes sales pattes chez toi? Tu me répugnes et c’est pas la peine de te rapprocher, je vais t’égorger comme un cochon dans un abattoir! ». Ouaip. Plus de doutes, Haylei Jones était complètement cinglée. Le genre de fille qui, pour votre santé, ne faut que regardet ô grand jamais toucher. Ça pourrait vous apportez des séquelles permanantes! Elle l'embrassait bien plus passionnément qu'il n'avait pu le faire et elle le menaçait de mort? Un rire clair se fit entendre. Comment rester sérieux devant tout ça? C'était ridicule, les deux avaient trop bu, les deux étaients consentants et, pourtant, ils ne pouvaient pas s'empêcher de vouloir se pousser à bout mutuellement.

    - Tu devrais t'enlever tes préjugés de la tête! C'est parce que t'es la fille et moi le garçon que c'est forcement moi l'abuseur ici! Tu m'agresses, Haylei! Quand un homme dit non, c'est non!

    Il n'eut à peine le temps de laisser un rire sortir de sa bouche que celle-ci fut recouverte par les lèvres d'Haylei, une fois de plus. Déstabilisé, Brody mis un certain temps avant de réagir et de répondre au baiser. Il laissa ses deux mains glisser le long du dos de la jeune femme avant de les laisser reposer dans son dos à un endroit très poli et conservateur. Ça serait trop cliché de devenir vulgaire au beau milieu de Goddamn Door...! Toujours surpris par le changement très soudain dans l'attitude d'Haylei, Brody se laissait manipuler telle une poupée. Il laissa la belle blonde prendre sa main et la déposer sur l'extrémité de sa robe, sur sa cuisse. Alors que celle-ci continuait de guiser le baiser tout en lui caressant le torse et faire quelques autres manoeuvres pour tenter de le 'dégêner'. Quand miss Jones s'apprêtait à jeter son dévolu sur le pauvre Brody, à nouveau, celui-ci recula la tête afin de briser l'élan de la jeune femme. Rapprochant son visage du sien, il se contenta de lui donner un petit baiser chaste digne de vos grand-parents! Il resta cependant dans cette position un moment, la main toujours sur la cuisse d'Haylei et, finalement, il recula et se remit en marche pénétrant dans la noirceur qui inondait la ruelle dans laquelles ils passaient. Lui aussi pouvait très bien jouer à ce petit ''fuis moi, je te suis et suis moi, je te fuis'' !

    - Tu devrais pas faire ça... Tu sais jamais à qui tu pourrais avoir à faire... Allez viens. On ne sera jamais arrivés avant le levé du jour, sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mar 18 Nov - 20:24

Brody n’était pas tombé sur un cas totalement débile, en fait, c’était tout simplement que la jeune fille était plus ou moins sobre et par conséquent, elle faisait ce que son cœur lui disait de faire, son cœur, sa tête ou plutôt son cerveau. Si Haylei était complexe, ils devraient tous survivre. ça devait être la raison du pourquoi elle était si simple, normalement. Elle semblait d’une fille bien banale dans les cours, prenant des notes à ce que disaient les professeurs, saluant ses connaissances dans le couloir d’une main vive et une voix enjouée, rentrant chez elle... Comme toute personne normale le ferait! C’était ça Haylei Jones, à la base… Maintenant qu’un idiot avait tout foutu en l’air, Haylei ne savait plus vraiment qui elle était, toutes ces années pour vouloir se rendre aux Olympiques, aller à Harvard, tout était tombé à l’eau et elle était désormais bien basse.

Lorsqu’il lui dit qu’elle devrait lâcher les préjugés, Haylei le dévisagea, elle devait être la personne qui ne jugeait jamais personne. Lorsqu’il lui dit qu’elle était en train de l’agresser, Haylei eut un maigre sourire et l’embrassa. xD Qu’est-ce que c’était drôle! Il semblait aussi perdu qu’elle mais mettons l’alcool en cause. Suite au baiser, il l’embrassa d’une façon un peu trop chaste et Haylei le dévisagea, il retira sa main puis commença à avancer dans la pénombre. Haylei le suivit puis à sa phrase elle fut un peu trop intriguée
.

- Je suis perdue. Tu dis que tu me veux dans ton lit, je t’embrasse et tu me repousses. Tu as un sacré culot, d’autant plus que je suis persuadée d’être le meilleur coup de ta vie.

Lança-t-elle à la blague, elle reprit sa main dans la sienne sans en faire plus pour ensuite le suivre, il tournait à certaines intersection et Haylei ne bougeait pas vraiment sauf pour avancer. La jeune fille avançait et quelques instants plus tard, les deux perdus par l’alcool arrivait à la fin du quartier le Goddamn Door. Évidemment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brody Neil Lennon

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 26
Nombres d'anciens messages : Zéro.
Statut : Single.
Möod : Okay.
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 15/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant: //
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
74/100  (74/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mer 19 Nov - 6:16

    ''Je suis perdue. Tu dis que tu me veux dans ton lit, je t'embrasse et tu me repousses.'' Tant mieux, Brody avait donc réussi à donner l'effet désiré! '' Tu as un sacré culot, d'autant plus que je suis persuadée d'être le meilleur coup de ta vie. '' Cette phrase avait poussé Brody a rire. Pendant qu'il riait d'un rire clair et sincère, il levait les yeux au ciel en secouant la tête légèrement de droite à gauche. Comme s'il était découragé bien qu'il ne le fut pas réellement. En guise de réponse, le jeune homme se contenta de lui adresser un haussement d'épaule accompagné d'un grand sourire enfantin, presque angélique. Les yeux fermés et un sourire 'fendu' jusqu'aux oreilles.

    Quand Haylei capatura sa main avec la sienne, Brody ne fit rien. Il la laissa entrelacer ses doigts avec les siens sans dire un mot. Un silence s'installa. Au beau milieu de la nuit, on pouvait entendre des voitures, des rires lointains, des chats érrants qui jouaient dans les ordures, des motos, ... Du côté de Brody, l'absence de conversation menait à un silence agréable. Peut-être qu'aux yeux d'Haylei qui avait pu être troublée ou insultée par le changement soudain d'attitude du jeune homme, il s'agissait plutôt d'un silence désagréable ou peu importe... BNL continuait à marcher. Après plusieurs instants, les deux jeunes gens se trouvèrent dans le quartier appelé modeste. La plupart des logements étaient des appartements médiocres quoi que bien mieux que les maisons à l'abandon que l'on pouvait retrouver dans le Goddamn Door. Brody guida aisément la belle à travers les multiples rues qui les séparaient de sa petite maison. Ses parents n'étaient pas là pour le la semaine, pas de craintes à avoir de ce côté. Arrivés, le jeune monta les marches qui séparaient le pavé de la porte d'entrée d'un duplex aux allures simples et cozy. Il s'agissait du seul logement de la rue qui était décoré avec quelques pots de fleurs multicolores et attrayantes. D'une voix douce, il dit, même s'il s'agissait de l'évidence même, : « C'est ici ... ». Étant donné que leur deux familles n'avaient pas le même budget, Brody sentait une certaine gêne de la recevoir chez lui. Dans un duplex qui démontrait très facilement le niveau très dans la moyenne des Lennon.

    Après avoir débarré la porte d'entrée, il laissa passer Haylei en premier et la suivie de près. Toujours décidé à la niaiser encore d'avantage, il laissa ses mains aller se balader jusque sur le derrière de la blonde. Il ne laissa même pas le temps à cette dernière se retourner afin de lui montrer une quelconque réaction qu'il rapprocha son corps du sien jusqu'à ce qu'ils se touchent. Ses mains reposaient sagement sur les hanches d'Haylei et il baissa la tête afin de dire d'une voix basses quelques mots à son oreille.

    - Je sais exactement ce qu'on pourrait faire... Tu me fais confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haylei Jones

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 25
Nombres d'anciens messages : 129
Statut : Single.
Möod : a pretty girl with pretty tears doesn't want to cry, again...
Photo d\'Identité :
Date d'inscription : 12/11/2008

What Dazzled you are!
Correspondant:
►Relationship:
Moyenne Scolaire:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   Mer 19 Nov - 6:38

Suite à son sarcasme, Haylei continuait d’avancer, les réactions de Brody étaient simples mais c’était ce que voulait Haylei. La jeune fille le suivait et ne bavardait pas mais mentalement, c’était une torture mentale… Elle se parlait mentalement, d’un côté, il y avait l’ange et de l’autre, le démon. L’ange lui disait de faire confiance à Brody, pour le peu qu’elle possédait envers cet être… Et l’autre lui disait de le planter là et de s’en aller par chez elle d’une façon simple. Mais elle ne reconnaissait pas l’endroit, que faire? Ses doigts étaient mêlés aux siens et elle caressait sa main avec son pouce, comme une gentille petite fille.

En le suivant, elle tentait de se remémorer la soirée, sa journée… Mais au même moment, une chanson lui entra dans la tête et elle ne savait pas trop pourquoi. Ce rêve bleu d’Aladdin, pourtant elle n’avait pas écouté ce film depuis une bonne décennie. Elle le suivait et espérait qu’il ne fasse pas de connerie. Examinant les résidences qui étaient autour, Haylei trouvait le quartier charmant. Lorsqu’on voyait de grandes maisons on se disait souvent : « ils ont de la chance d’avoir cet argent… » Mais l’argent ne menait pas au bonheur et Haylei était bien placée pour le savoir… Quoi que pour acheter de la lingerie chez Victoria’s Secret, ça aide. Regardant les rues, comme une gamine un soir de Noël, les maisons semblaient simples mais agréable à la fois. Lorsqu’elle vit le logement coloré avec des fleurs, Haylei eut un grand sourire, visiblement, il y avait de la vie dans le quartier. Lorsqu’il lui dit que c’était justement le logement coloré, Haylei eut un sourire. Elle ne comprenait pas sa gêne, elle lui aurait dit qu’elle aurait été pauvre et là, il aurait agit normalement.

Le duplex semblait accueillant. Haylei attendit à gauche de la porte en regardant la rue, les quelques lumières présentes étaient des lampadaires… Au niveau des résidences, il y avait un peu plus de lumières, même à cette heure. Lorsqu’il déverrouilla la porte, Haylei se redressa regardant autour d’elle pour ensuite entrer dans la maison et regarder où elle était. Lorsqu’il posa ses mains sur ses fesses, Haylei roula les yeux vers le ciel, il était incroyable. Puis peu après, il se rapprocha d’elle, elle sentait sa chaleur, elle n’était pas seule et sentait son parfum, son odeur et même sa chaleur. Lorsque ses mains retournaient vers ses hanches, Haylei se sentait un peu plus à l’aise et se décontracta. Lorsqu’il s’abaissa à son niveau, Haylei tourna légèrement la tête de quelques degrés puis il lui demanda : « Je sais exactement ce qu’on pourrait faire… Tu me fais confiance? »

Excellente question… Elle savait qu’il venait de la raccompagner et lui avait plus ou moins chaleureusement de l’héberger pour la nuit, Haylei acquiesça donc. Elle n’avait pas eu le temps de débattre le pour du contre et se contenta de lui faire confiance… Puis à y repenser, elle pensa à Aladdin et Yasmine, lorsqu'il lui demande si elle lui fait confiance alors qu'il est sur le tapis volant... Elle lui avait fait confiance. Bien entendu, ce n'était pas une romance digne d'Aladdin mais quand même... Pour se soulager, en quelques sortes, elle lui reprit doucement la main se demandant ce qu’il lui réservait… C’était une véritable boîte à surprise ce cher Brody.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never let your feelings get you down... [Pv.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never let your feelings get you down... [Pv.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Dude, you hurt my feelings » (kenan&hillel, terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dazzled Way :: HORS JEU :: Archives DJ-
Sauter vers: